Breaking news

UNIKIS : les autorités académiques décident de déguerpir les étudiants du home "Elungu"

Vendredi 8 février 2019 - 16:05
Le site de l'Université de Kisangani/Ph. ACTUALITE.CD par Ernest Mukuli

Les autorités académiques de l’Université de Kisangani (UNIKIS) ont décidé, jeudi 8 février 2019, de déguerpir les étudiants du complexe Elungu, l’un de cinq homes érigés sur le site universitaire, situé dans la commune de Makiso. La décision est consécutive aux dégâts matériels (plusieurs motos et trois jeeps incendiées) enregistrés, jeudi, lors de la manifestation des étudiants pour exiger la libération de deux des leurs arrêtés par la police pour leur présumée implication dans un meurtre.

La décision de déguerpissement a été prise par les corps académique, scientifique et administratif, technique, ouvrier de l’université suite à la « barbarie » des étudiants à leur endroit. Le complexe Elungu se dresse directement à côté du bâtiment administratif devant lequel les épaves des engins incendiés sont encore visibles.

D’autres décisions, les autorités décident de réaffecter le complexe Elungu à une autre fin, le rachat par les étudiants des biens brûlés ainsi que les sanctions exemplaires et sans complaisance à l’encontre des étudiants auteurs de l’incident.

L'UNIKIS compte au total cinq homes, à savoir le complexe Elungu, village Koli, Boyoma I pour les filles, Boyoma II pour les garçons et Wagenya.

Au lendemain de la manifestation, les activités académiques sont totalement paralysées à l’université. Les policiers, appuyés par des militaires, étaient visibles aux abords du site universitaire.

Ernest Mukuli, depuis Kisangani

Catégorie