Breaking news

RDC : A Bunia, Fayulu accuse le pouvoir de bafouer les lois de la République

Vendredi 7 décembre 2018 - 16:06
Martin Fayulu dans une immense foule sur le boulevard de Libération à Bunia

Martin Fayulu a tenu, ce vendredi après-midi, son meeting à la tribune officielle de Bunia devant une foule immense. Dans son discours de campagne, il s'est attaqué au pouvoir qui, selon lui, ne respecte pas les lois du pays.

Nous devrions avoir les élections en décembre 2016. Pourquoi jusqu'aujourd'hui nous ne les avons pas organisées ? Ils ont enregistré les personnes décédées et des millions d'autres sans empreintes dans le fichier. Ils ont ajouté la machine à voter en violation de la loi électorale. Nous ne sommes pas des esclaves, nous voulons de vraies élections", a déclaré Fayulu devant des milliers de personnes rassemblées sur le boulevard de la Libération.

"Cette machine, c’est pour consacrer la victoire du PPRD (Parti du Peuple pour la reconstruction et la démocratie, Ndlr)", a-t-il ajouté tout en dénonçant "la partialité" de la CENI.

Il a dénoncé également l'insécurité dans le territoire de Djugu qu'il justifie par la "défaillance" du pouvoir.

Il a aussi évoqué la "misère, la corruption, le détournement, le manque d'infrastructures routières, la dépréciation de la monnaie nationale et le manque d'un Etat de droit".

Il a demandé aux militants de voter pour les candidats députés provinciaux et nationaux de la coalition Lamuka.

Une fois élu, il a promis de booster l'économie nationale. "L'Ituri a de l'or, le Lac Albert le plus poissonneux, le pétrole, nous allons attirer les investisseurs chez nous", a-t-il expliqué.

Enfin, Fayulu a salué le travail abattu par les “valeureux” militaires dans la traque contre les forces négatives dans l’Est de la République.

Franck Asante, depuis Bunia

Catégorie