Catégorie
Manifestation contre les tueries à Beni (Photo ACTUALITE.CD)

La Police a utilisé les grenades lacrymogènes ce mardi 9 octobre à Beni (Nord-Kivu) pour disperser les élèves qui manifestaient contre l’insécurité et pour le respect du calendrier scolaire dans la région.

« Les enfants sont arrivés jusqu’à la mairie de Beni. La Police a tenté de disperser la foule sans succès et a finalement utilisé le gaz lacrymogène. Cela ne nous a pas plu en tant que structure de défense et de promotion des droits des enfants. Finalement, le maire était sorti pour tenter de calmer les élèves », explique Benjamin Asimoni, président du Parlement des enfants à Beni.

La même source indique que trois élèves ont été interpellés et certains autres blessés légèrement.

Lire aussi : Beni, la révolte des élèves contre l’insécurité : « Nous sommes fatigués, les ADF arrivent jusqu’au rond-point »

Vous pouvez écouter le témoignage de Benjamin Asumoni ci-dessous.