Catégorie
La colère des élèves de Beni (Photo ACTUALITE.CD)

Il s’appelle Mabele Steve. Il étudie à l'École Basayi à Beni (Nord-Kivu). Ce matin, il n’a pas étudié. Il a décidé de descendre dans la rue. Comme une centaine d’autres élèves, il a décidé de demander des explications au maire de la ville.

« Nous demandons ce qu’il faut faire. Nos amis sont en train d’être tués. Nous sommes venus voir le maire pour qu’il nous dise un dernier mot », a t-il dit à ACTUALITE.CD au beau milieu de la foule.

Elève en construction, Steve dit être fatigué. Il pense aussi à ces autres élèves qui n’étudient plus à cause d’insécurité.

« Nous voulons la paix. Il y a des écoles comme Paida où les élèves n’étudient plus. Pendant ce temps, nous nous étudions et cela ne me plait pas du tout (…). Nous sommes fatigués. Les ADF arrivent jusqu’au grand rond-point de la ville de Beni (Ndlr: sur le boulevard Nyamwisi)», a t-il ajouté.

Lire aussi: RDC-Beni : Activités scolaires paralysées, manifestation d’élèves contre les attaques des présumés combattants ADF

Beni

Selon Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo, au moins 235 personnes ont été tuées au cours de plus de 100 attaques menées à Beni entre janvier et septembre de cette année. Plus de 165 civils ont été kidnappés pour obtenir une rançon, et des dizaines d’autres ont été blessées ou ont disparu.

Au moins 1 000 civils ont été tués dans cette région au cours d’une série de massacres qui a commencé il y a quatre ans.

Yassin Kombi

Vous pouvez écouter l’élève Mabele Steve ci-dessous.