Breaking news

Publication des listes provisoires : Les préfets d’école sont chargés d’enregistrer les plaintes des électeurs

liste

Deux semaines déjà depuis que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a lancé l’opération d’affichage des listes provisoires des électeurs dans la ville de Kinshasa. Sur le terrain, certains électeurs éprouvent des difficultés pour consulter ces listes.

Il est environ 13 heures 50 min, j’arrive au collège Bimwala, le long de l’avenue des Huileries. Cette concession couvre trois avenues du quartier Djalo, dans la commune de Kinshasa. C’est la deuxième heure des cours qui va sonner. Les élèves retardataires se dirigent vers leurs salles de classe. Sous un soleil accablant, je franchis le seuil de l’école. Et, devant moi, deux tableaux en bois. L’un à ma gauche et l’autre à ma droite. Ils sont recouverts des listes des électeurs.

Je vais vers les listes affichées à ma droite. La CENI a placé les noms, selon l’ordre alphabétique. Les rayons solaires chauffent ma peau et mes yeux ne savent pas bien voir. Je ne retrouve pas mon nom. Je me dirige vers le tableau de gauche. Là encore, je ne le retrouve pas. Retour vers le premier tableau. Tout doucement, je regarde vers le bas et le voilà. J’ai trouvé mon nom. Mon identité est bien complète. J’ai même trouvé celles de mes sœurs avec leurs identités au complet.

« Nous attendions que l’on termine à repeindre nos murs pour afficher d’autres listes. Il n’y avait pas d’espace pour tout afficher, la CENI a même emprunté les tableaux de l’école pour afficher, mais, les deux n’ont pas suffi », confie Tundu Bilongo Akim, qui travaille à l’école.

Le préposé de la CENI dans chaque site électoral est le chef d’établissement

Plusieurs centres utilisés pour la publication des listes provisoires sont installés dans les écoles.  Jean-Baptiste Itipo, chargé de la Communication de la CENI, contacté par Le Journal du Citoyen, explique que les électeurs lésés doivent contacter le responsable de l’école pour les problèmes rencontrés.

« Nous invitons chaque électeur à aller consulter ces listes et éventuellement faire des observations auprès du préposé de la CENI, commis à cette tâche. Il est impérativement demandé à chaque électeur d’aller vers son site de vote pour notamment savoir si son nom est sur la liste, et s’il a été affecté dans le site qui lui convient. Dans le cas contraire, s’enregistrer auprès du préposé de la CENI dans ce site (…).  C’est le responsable de l’école qui est commis aux tâches d’enregistrer les plaintes. Il peut aussi être pris par d’autres fonctions administratives. Mais, c’est lui que la CENI reconnaît. Et il a également pour tâche de veiller à la bonne conservation de ces listes », a-t-il dit.

Prisca LOKALE (IFASIC)

Ecoutez Jean-Baptiste Itipo ici.

JDC

Catégorie