Breaking news

RDC: Tshibala qualifie “d’erreur” l’agrément de 4 UDPS par le ministère de l'Intérieur

Mercredi 16 mai 2018 - 15:38

<b><i>L’UDPS dirigée par Bruno Tshibala désapprouve la décision du ministère de l’intérieur d’agréer quatre partis politiques de même dénomination.</i></b>

La désapprobation du camp du premier ministre Bruno Tshibala fait suite à la publication par le ministère de l’intérieur le 10 mai dernier, des listes des partis et regroupements politiques qui vont participer aux élections prévues le 23 décembre prochain.

<i>“Dès lors que le ministère compétent  vient de réhabiliter l'UDPS du 15 février 1982, il est logique que les autres UDPS n'ont plus le droit d'exister. C'est Bruno Tshibala qui a la légalité et la légitimité de représenter le parti. Il n'existe au Congo qu'un seul parti politique dénommé Union pour la démocratie et le progrès social et  nous avons l'ambition de refaire la force de ce parti”</i>, a déclaré Raymond Kahumba, secrétaire général de l’UDPS conduite par Tshibala.

L’UDPS/Tshisekedi dirigée par Félix Tshisekedi, l’UDPS/Tshibala dirigée par Tharcisse Loseke, l’UDPS/Renove dirigée par Valentin Mubake et l’UDPS/Kibassa dirigée par Augustin Kibassa Maliba sont les quatre formations politiques portant la même dénomination.

Mais les partis de Félix Tshisekedi et de Bruno Tshibala sont enregistrés sous une même adresse physique.

<i>“Maintenant que la justice a tranché entre les deux UDPS, la simple logique élémentaire veut que cette justice aille jusqu'au bout c'est-à-dire déguerpir ceux qui n'ont pas droit d'y rester. C'est une question de temps”</i>, a précisé le camp Tshibala qui réfute par ailleurs, la décision du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre demandant à l’actuel chef du gouvernement de créer un autre parti politique.

<i>“Seul les cours et tribunaux sont compétents pour régler les conflits entre les partis politiques.  Les autres institutions ne doivent pas servir de tremplin aux hommes politiques pour des intérêts personnels afin de régler des comptes à  leurs adversaires”</i>, a martelé Raymond Kahumba.

<b>Rachel Kitsita</b>

Catégorie