<span style="font-weight: 400;">L’Abbé Donatien Nshole a démenti, ce lundi 19 février 2018 à Kinshasa, l’existence d’un partenariat entre les partis de l’opposition dont l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et l’église catholique.</span>

<span style="font-weight: 400;">Selon le secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), l’église n’est pas dans la logique de l’opposition.</span>

<i><span style="font-weight: 400;">« Il n’y a pas de duo entre l’église catholique et l’opposition. Je le souligne avec force. L’église défend l’application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre »,</span></i><span style="font-weight: 400;"> a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.</span>

<span style="font-weight: 400;">Quant à la participation des partis politiques et de certains leaders de l’opposition aux différentes marches des chrétiens, initiées par le Comité Laïc de Coordination (CLC) de l'église catholique, l’Abbé Donatien Nshole a rappelé qu’ils participent non comme des politiciens mais plutôt comme des hommes de bonne volonté qui soutiennent la démarche.</span>

<i><span style="font-weight: 400;">« A lire les instructions données par le CLC, ils ont insisté pour que les partis politiques ne viennent pas en politiciens. Ceux qui devraient venir devraient s’afficher en chrétiens catholiques ou comme tout homme de bonne volonté qui soutient la marche »,</span></i><span style="font-weight: 400;"> a-t-il ajouté.</span>

<b>Auguy Mudiayi</b>

Catégorie