Breaking news

Kinshasa : une famille dépose une plainte contre inconnu pour vol et destruction méchante

Mercredi 22 février 2017 - 11:33
Catégorie

La famille Patrick Umba a déposé le 15 février dernier une plainte contre x au parquet général près la cour d’appel de la Gombe pour vol et destruction méchante de son domicile situé au quartier haute tension dans la commune de Ngaliema.

Selon Maître Kolongale Eberande, son client a été victime d’un acte de vol dans la nuit du 13 au 14 février derniers, et pendant la journée du 14 février.
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-95" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="95">«<em> Monsieur Umba Patrick a été victime d’une attaque de la part des individus non autrement identifiés dans la nuit du 13 au 14 février derniers. Ces individus ont d’abord agressé les gardiens  avant de s’introduire dans le domicile de mon client pour y commettre des actes infractionnels »</em>.</blockquote>
L’avocat explique que le domicile de son client a été vandalisé par ces individus, plusieurs biens de valeurs ont été emportés. Le degré de la violation avec laquelle ces présumés voleurs ont agi était tellement élevé jusqu’à porter atteinte à la vie des enfants et de la femme de son client qui se trouvait dans la maison, poursuit-il.
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-95" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="95">« <em>Ces personnes ont causé beaucoup de dégâts matériels en terme de destruction méchante sur des biens et meubles, notamment deux véhicules prado. Ces inciviques sont allés jusqu’à mettre en danger la vie des enfants de M. Umba. Et la maison de Umba a été complètement incendiée  par ces individus, tous les effets de valeurs ont été emportés et certains ont été détruits sur place. Ce qui est arrivé est inacceptable.  </em>», a-t-il précisé.</blockquote>
A la question de savoir si cet incident est lié à la situation politique de l’heure, notamment des événements «Ne Mwanda Semi» survenus dans ce quartier, M. Kolongala dit attendre le dénouement de l’enquête pour se prononcer
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-95" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="95">«<em> Sur cette question il faut attendre le dénouement de l’enquête parce qu’on ne sait pas clairement déterminer les faits. Mais ce qu’il faut savoir selon les éléments dont on dispose déjà est que ces inciviques n’étaient ni en tenue militaire ni en tenue de la police ».</em></blockquote>
Maître Kolongale Eberande poursuit que toute la famille de son client reste profondément touchée moralement et physiquement suite à cet incident. Il réclame que la justice soit faite pour rétablir Patrick Umba dans ses droits.
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-95" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="95"><em>« L’on ne peut pas traumatiser la vie des enfants qui n’ont rien fait contre qui que c’est soit, qui n’ont eu pour seul tort que le fait de se retrouver chez eux. ce qui choque encore davantage c’est le fait de voir que cette violence morale contre les enfants et la famille de mon client a été faite en son absence alors qu’il se trouvait en mission de service (...) mais ce sont tout simplement les faits liés à la jalousie ou à la mauvaise foi et on étiquette les personnes d’appartenir à tel ou tel autre regroupement politique. Nous faisons confiance en notre justice et nous réclamons que toute la lumière soit établie sur ce dossier</em>  », s’est-il indigné.</blockquote>
Monsieur Patrick Umba habite le même quartier que Ne Muanda Nsemi et lors des événements du 14 février, sa maison a été brûlée par des inconnus.

<span class="DashboardProfileCard-screenname u-inlineBlock u-dir" dir="ltr"><a class="DashboardProfileCard-screennameLink u-linkComplex u-linkClean" href="https://twitter.com/franck_ngonga&quot; rel="noopener"><span class="u-linkComplex-target">
</span></a> </span>

Vidéo