Élection 2023: Pour Gratien Iracan, Katumbi est le seul candidat "crédible" et capable de répondre aux defis socioéconomiques et sécuritaires du pays
Vendredi 2 décembre 2022 - 17:38
Photo d'illustration
Député national, Gratien Iracan

Le député Gratien de Saint-Nicolas Iracan a estimé que Moïse Katumbi est le seul candidat "crédible"  à l'élection présidentielle qui profile à l'horizon pour faire face aux défis auxquels sont confrontés la République Démocratique du Congo.

L'élu de l'Ituri souligne que Katumbi bénéficie de l'appui de toute la population car, d'après lui, c'est le Congolais le plus crédible pour relever les défis économiques, sociaux et sécuritaires qui prévalent au pays.

«Moïse Katumbi est le congolais le plus crédible actuellement pour relever les différents défis auxquels le pays est confrontés. Il s'agit des défis du social, sécuritaire, économique etc.",  déclare Gratien de Saint-Nicolas Iracan.

Il précise cependant que l'option de la candidature de Moïse Katumbi n'est pas exclue au niveau de sa formation politique.

« Nous sommes dans un parti politique qui s'appelle Ensemble pour la République. C'est un parti où il y a de l'ordre, il y a des instances. Pour que Moïse Katumbi soit candidat, il faut tout simplement que la convention nationale se prononce là-dessus.  Je pense que si nous nous réunissons, nous sommes en mesure de pouvoir demander au président Moïse de pouvoir se représenter comme candidat au poste du président de la République. Et c'est une action que nous ne sommes pas en train d'exclure », précise-t-il.

Appelé à mesurer les chances de son candidat de gagner la présidentielle dans le contexte actuel,  ce  proche de Moïse Katumbi dit s'appuyer sur des "millions" d'adhérents enregistrés au sein de son parti, Ensemble pour la République.

" C'est lui l'homme qu'il faut, et il bénéficie de l'appui de tous les congolais avec un parti[Ensemble pour la République] où nous tendons ce jour à plus de 8 millions de membres. Donc nous pensons qu'il peut être le vrai candidat du peuple », affirme-t-il.

Au sujet du bilan que Katumbi devrait partagé avec  Tshisekedi parce qu'il est co-gère, l'élu de Bunia exclu cette thèse. Il pense  pour sa part que co-gestion est faite avec la plateforme électorale "Ensemble pour le Changement" qui n'est pas à confondre avec le parti qui est "Ensemble pour la République".

" Ensemble pour la République, notre parti qui vient d'être créé n' a ni député, ni ministre. Il n'avait même pas participé aux échéances électorales 2018. Il n'est donc pas à confondre avec Ensemble pour la République, plateforme électorale au nom de laquelle les regroupements Katumbiste(MS-G7, AMK-A, AR) occupent des postes de gestion. Nouvellement créé, notre parti ne partagera pas ce bilan et portera fièrement la candidature de son président, le Chairman Moïse Katumbi Chapwe", explique-t-il.

La CENI a publié le calendrier qui prévoit l'élection présidentielle le 20 décembre 2023.

Plusieurs observateurs et parties prenantes le juge "irréalistes" et surtout "non-concensuel".

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une