RDC : le gouvernement adopte le projet de décret portant création d’une commission nationale chargée du rapatriement des biens culturels congolais de la Belgique
Dimanche 13 novembre 2022 - 10:11
Le couple royal belge au musée national de la RDC
Le couple royal belge au musée national de la RDC

La ministre de la culture, arts et patrimoines, Catherine Kathungu, a soumis au conseil des ministres, le projet de décret portant création, organisation et fonctionnement d’une commission nationale chargée du rapatriement des biens, des archives et des restes des corps humains spoliés du patrimoine culturel congolais. Après débat et délibération, le conseil a adopté ce projet de décret.

La patronne du secteur culturel a souligné que le projet de décret soumis à l’examen a vocation non seulement de mettre en place un cadre réglementaire devant permettre les urgences qui s’imposent dans le processus de restitution des biens culturels congolais mais aussi à long terme, d’établir un cadre juridique durable, qui permet de faire de la restitution, un instrument de reconstitution de l’histoire et des biens reconstitués un des leviers de l’économie nationale.

La question de la création de cette commission a déjà été évoquée en conseil des ministres par le président de la République, en novembre 2021. Selon les instructions de Félix Tshisekedi, cette commission devrait inclure toutes les parties prenantes, notamment : les ministères impliqués, des experts, des scientifiques, des Chefs coutumiers, des autorités traditionnelles, monarques, etc.

« Le retour de ces œuvres redonnerait non seulement aux Congolais mais aussi aux Africains l’affirmation de leurs identités. Il encouragera la compréhension mutuelle et permettra d’animer un dialogue interculturel et intergénérationnel », avait dit le Président de la République, insistant sur la nécessité de voir ce processus de rapatriement se libérer de toute passion et s’inscrire sur une nouvelle politique culturelle fondée sur le respect mutuel.

Pour rappel, le gouvernement belge a présenté en juillet dernier une feuille de route pour restituer à la RDC des milliers d'objets culturels acquis abusivement, particulièrement lors des violences commises sous le règne de Léopold II entre 1885 et 1908. Selon des experts, plus de 80% de pièces majeures, d’objets d’art d'Afrique subsaharienne se trouveraient hors du continent.

Le cadre légal sur la restitution des biens culturels congolais volés par les Belges pendant la période coloniale s’est déjà mis en place à Bruxelles. La Commission de la mobilité, des entreprises publiques et des institutions fédérales du parlement fédéral belge a adopté en deuxième lecture le 3 juin 2022, le projet de loi "reconnaissant le caractère inaliénable des biens liés au passé colonial de l'État belge et déterminant un cadre juridique pour leur restitution et leur retour".

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une