Paul Kagame au sujet de la guerre dans l’Est de la RDC: « Ça ne sert à rien de jeter l’opprobre sur quiconque, ces défis ne sont pas insurmontables »
Mercredi 21 septembre 2022 - 16:31
Illustration
Paul Kagame, Président du Rwanda/Ph. Droits tiers

Paul Kagame s’est exprimé ces mercredi du haut de La Tribune des Nations unies à l’occasion de la 77e session de l’Assemblée générale de cette organisation.

Le chef de l’Etat Rwandais a également évoqué la situation dans l’Est congolais.

« Dans l’Est de la RDC, de récents revers sont venus mettre en lumière le fait que les conditions de sécurité n’ont pas changé par rapport il y a 20 ans lorsque l’opération de maintien de la paix la plus vaste de l’ONU a été déployée pour la première fois ».

Et d’ajouter:

« Les Etats voisins dont le Rwanda se sont retrouvés exposés aux attaques transfrontalières, des attaques totalement évitables. Il est urgent de trouver la volonté politique nécessaire pour s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité dans l’Est de la RDC ».

Il s’est présenté en apôtre de paix alors que des experts des Nations unies ont publié un rapport étayant la présence des troupes rwandaises aux côtés de celles du M23.

« Ça ne sert à rien de jeter l’opprobre sur quiconque. Ces défis ne sont pas insurmontables. Nous pouvons trouver des solutions. Ces solutions seraient bien moins coûteuses sur le plan financier et humain. La communauté internationale peut nous aider à régler ce problème ».

La ligne argumentaire de Kigali est connue: « La présence des FDLR et leur étroite collaboration avec l'armée de la RDC ont toujours été la cause de la plus importante d'insécurité, ce qui permet aux FDLR de mener des opérations terroristes sur le territoire rwandais, ce que le gouvernement rwandais ne peut accepter », expliquait Vincent Biruta, ministre rwandais des affaires étrangères à l’occasion de l’arrivée à Kigali de Antony Blinken.

Pour Kinshasa, c’est un prétexte étant donné que les éléments présents sur le sol congolais ne sont pas si nombreux pour être considérés comme un danger pour la sécurité du Rwanda.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une