Conflit communautaire à Kwamouth: Daniel Aselo appelle le gouvernement à tout mettre en œuvre pour imposer la paix et la sécurité
Samedi 13 août 2022 - 13:52
Mai-Ndombe
Mai-Ndombe

Le Vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires Coutumières Daniel Aselo a attiré l’attention du gouvernement sur le conflit communautaire qui se développe dans le territoire de Kwamouth (Mai-Ndombe). Il a appelé le gouvernement à imposer la paix dans cette partie du pays qui enregistre de plus en plus des morts, parmi lesquels des agents des forces de défense et de sécurité.

“Ces affrontements ont aussi pour causes les limites administratives, les conflits fonciers, les conflits de leadership local et l' occupation de terre plus particulièrement dans la province du Mai Ndombe. Il a insisté sur les graves affrontements entre les tribus Teke et Yaka dans le territoire de Kwamouth. Ces événements malheureux et tragiques appellent le gouvernement de la République à ouvrir l'œil et à tout mettre en œuvre afin que des dispositions conséquentes soient prises pour imposer la paix et la sécurité dans ces parties du territoire”, rapporte le compte-rendu du conseil des ministres tenu vendredi 12 août 2022.

Lire : RDC/Mai-Ndombe: six agents des forces de l'ordre et de sécurité tués à Kwamouth, territoire secoué par le conflit communautaire

Les autorités provinciales de Mai-Ndombe ont sollicité vendredi du gouvernement central le déploiement d'un bataillon des FARDC pour stabiliser la situation sécuritaire dans le territoire de Kwamouth où les Teke et Yaka s’affrontent.  

Dans un message officiel adressé au Vice-premier ministre, Ministre de l'intérieur et sécurité, le gouverneur intérimaire Jack's Mbombaka a indiqué que le comité de sécurité réuni jeudi à Inongo après la mort de 6 membres de l’armée et de la police envoyés en renfort, a décidé à l'unanimité de l'envoi d'une équipe mixte PNC-FARDC pour stabiliser le territoire avant la descente sur terrain des notables de la province du Kwango et de Mai-Ndombe afin d’apaiser la tension, parer à toute éventualité. 

Le gouverneur intérimaire invite le Vice-premier Ministre, Ministre de l'intérieur et sécurité à agir à l'extrême urgence.

Dans sa présentation de la situation sécuritaire globale, le VPM Aselo a indiqué que les tensions communautaires sont également perceptibles dans les provinces du Kasai Central, Kasaï Oriental, Kwilu, Mongala, Ituri, Équateur, Haut Lomami, Tshuapa et Kongo Central. 

Clément MUAMBA

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une