RDC : Tshisekedi appelle le gouvernement à opérationnaliser “sans plus tarder" des établissements liés à la couverture santé universelle
Lundi 27 juin 2022 - 15:28
ACTUALITE.CD

Dans sa communication lors de la 59e réunion du Conseil des ministres, le Président de la République Félix Tshisekedi a appelé à l'opérationnalisation des établissements liés à la couverture santé universelle. Il dit prendre acte de la signature des cinq décrets portant création, organisation et fonctionnement des établissements publics d’appui à la couverture santé universelle en date du 9 avril 2022 par le Premier ministre.

Lire : RDC : le gouvernement adopte 5 projets de décret visant la mise en œuvre de la couverture santé universelle

Ces nouvelles structures, a martelé le président de la République, doivent, sans plus tarder, être opérationnelles en insistant sur le bon usage pour accélérer le processus de mise en œuvre de la couverture santé universelle, qui est une promesse phare de son programme.

" Il a invité le gouvernement à accompagner ce programme tout en veillant au strict respect de ce nouveau cadre institutionnel afin d’éviter toute fragmentation du processus de mise en œuvre. Dans le cas d’espèce, la couverture santé universelle nécessite une mutualisation des ressources pour améliorer tant la prise en charge financière que l’offre médicale notamment pour les populations les plus vulnérables de notre pays ", dit le compte rendu de la réunion fait par la ministre de la culture, art et patrimoine vendredi 24 juin 2022.

Et de poursuivre :

" Le Premier ministre et tous les ministres concernés ont été exhortés à entreprendre la migration du système actuel de prise en charge médicale des fonctionnaires de carrière ainsi que des hauts fonctionnaires et assimilés vers celui prévu par la couverture santé universelle pour accélérer sa mise en œuvre ".

Lors de la 38ème réunion du conseil des ministres, la couverture santé Universelle a été décrétée une cause nationale. Cette réforme permettra, d'après le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, à l’ensemble de la population congolaise d’accéder aux services des soins préventifs, curatifs, palliatifs, de réadaptation et de promotion de la santé, conformément à la vision sociale du chef de l’Etat. 

Pour ce faire, plusieurs étapes ont été déjà franchies pour rendre effectif ce projet, a assuré le chef du Gouvernement :

- la mise en place d’un cadre institutionnel devant régir la Couverture Santé Universelle en République Démocratique du Congo, par la signature de l’Ordonnance n° 21/032 du 1er juin 2021 portant création, organisation et fonctionnement du Conseil National de Couverture Santé Universelle (CN-CSU) ;

- la validation du Plan Stratégique National de la Couverture Santé Universelle en République Démocratique du Congo au cours de la première session extraordinaire du Comité de Pilotage du Conseil National de la Couverture Santé Universelle, présidée par le Chef de l’Etat, le mardi 07 décembre 2021 ;

- la validation de la Feuille de Route qui prévoit le démarrage effectif des activités après la création des cinq (5) Établissements d’appui à la Couverture Santé Universelle.

C'est dans ce cadre que, conformément à l’Ordonnance n°21/032 sus évoquée, le Premier ministre s'était dit heureux d’annoncer qu’il a signé cinq (5) Décrets portant création, organisation et fonctionnement des Établissements publics d’appui à la Couverture Santé Universelle ci-après :

(i) L’Autorité de Régulation et de Contrôle de la Couverture Santé Universelle, ARCCSU en sigle ;

(ii) Le Fonds de Solidarité de la Santé, FSS en sigle ;

(iii) Le Fonds de Promotion de la Santé, FPS en sigle ;

(iv) Institut National de Santé Publique, INSP en sigle ; et

(v) L’Agence Nationale d’Ingénierie Clinique et du Numérique de la Santé ANICNS.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une