Breaking news

Bukavu: deux personnes dont un activiste des droits de l’homme mortes dans des conditions floues, leurs corps ont été découverts le week-end
Lundi 17 janvier 2022 - 12:47
Une vue aérienne de la commune de Kadutu à Bukavu. Photo actualite.cd
Une vue aérienne de la commune de Kadutu à Bukavu. Photo actualite.cd

L’insécurité bat son plein dans la ville de Bukavu où deux corps ont été découverts le week-end dernier dans la commune d'Ibanda. Les victimes sont mortes dans des conditions floues.

L’une des victimes, Shukuru Kalira Michael était membre du mouvement citoyen Amka Congo (Réveille-toi la RDC, en swahili) et assistant à l’Université libre des pays de Grands Lacs (ULPGL). 

"Comme défenseur des droits de l'homme nous condamnons cette tuerie. Les défenseurs des droits de l'homme doivent être protégés, on ne doit pas  retrouver  les corps des DDH parmi les corps sans vie. L'autorité doit toujours nous protéger parce que tout ce que nous faisons c'est pour l'intérêt de la population", indique Nicolas Lubala, président provincial de la Nouvelle dynamique de la société civile.

En province du Sud-Kivu, un édit portant protection des défenseurs des droits de l'homme et journalistes a été adopté et signé par le gouvernement provincial. Les défenseurs des droits de l'homme plaident pour sa mise en application de cet édit.

Lire aussi: Nord-Kivu : kidnappé deux jours plus tôt, un artiste musicien a été retrouvé mort à Goma 

Justin Mwamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une