Entérinement des membres de la CENI : le processus est régulier, dès que l’opposition désignera ses trois délégués aux postes restants, nous allons les entériner, affirme Mende
Samedi 16 octobre 2021 - 17:38
Lambert Mende après consultations avec le PM/Ph ACTUALITE.CD

Lambert Mende qui est devenu un des soutiens du Président de la République Félix Tshisekedi a réagi après l’entérinement des candidats futurs membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Alors que le camp Kabila dénonce le « cafouillage et tricherie », pour Mende, le processus est régulier.

« Ce n'est pas un vote mais un entérinement, c'est notre devoir d'entériner puisque les différentes composantes les ont choisis, nous les entérinons et nous attendons les trois autres, les composantes qui hésitent encore à choisir leurs membres pour des raisons qu'elles ont indiquées parce que nous sommes en démocratie. Quand ces composantes seront prêtes, elles nous enverrons les trois noms et nous entérinerons parce que ce n'est pas à nous de discuter sur la qualité des gens qu'ils choisissent sauf s'il y a des raisons de nationalité ou de moralité qui pourront s'opposer à ce que nous puissions confirmer le choix de leurs composantes, c'est comme ça que ça se passe », a dit Lambert Mende après la plénière de ce samedi 16 octobre 2021.

La plénière de l’Assemblée nationale a entériné au total 12 candidatures. Il en manque trois, essentiellement de l’opposition (deuxième vice-présidence, questure et un délégué à la plénière)

Après l'adoption de cette résolution, elle sera envoyée au Chef de l'État Félix Tshisekedi en vue de leur investiture pour entrer en fonction officiellement comme membres de la commission électorale nationale indépendante.

Berith Yakitenge et Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une