RDC : selon Werrason, son concert annulé à Paris devait rouvrir la porte des productions des artistes congolais à l’étranger
Dimanche 26 septembre 2021 - 13:28
Photo actualite.cd
Photo actualite.cd

Dans un point de presse organisé, samedi 25 septembre à Kinshasa, l’artiste musicien Noël Ngiama Makanda alias Werrason, a fait le point de la situation après l’annulation de son concert à Zénith Paris La Villette. Il a notamment affirmé qu’il avait pour objectif de réconcilier les artistes congolais avec la diaspora pour de nombreuses productions dans l’avenir, ce qu’il regrette de ne pas avoir réalisé.

Pour Werrason, le fait de se produire rien qu’au Congo coince et ne fait pas avancer les artistes musiciens.

« J’ai fait de tout mon mieux mais, on n’a pas eu le choix. Or j’avais prévu un grand spectacle que je devais présenter à Paris. Aujourd’hui, nous sommes coincés au Congo parce que nous ne jouons plus à l’étranger. Jouer à Kinshasa n’est pas si mal mais ce n’est pas ma vision pour la nouvelle génération d’artistes qui arrive. Les artistes étrangers arrivent, obtiennent plus d’argent et du succès par rapport aux nôtres mais je ne pense qu’ils sont plus talentueux qu’eux », a-t-il déclaré.

Le concert qui était prévu le 25 septembre avant d’être annulé, avait l’objectif de réconcilier les artistes congolais avec le public européen et mondial.

« Pour décanter cette situation, j’ai voulu organiser un concert de réconciliation entre les artistes et la diaspora, un concert de la paix. Voilà pourquoi j’avais fait appel à tous les artistes collègues, je les ai invités pour s’unir à moi et ouvrir la piste pour que ça devienne normal de se produire en Europe et ailleurs. C’était ça mon objectif, ce n’était pas pour moi-même. Si je ne joue qu’au Congo, dans des salles où je connais presque tout le monde, ce n’est pas de la musique, il faut aller se faire découvrir par de nouvelles personnes, c’est là le succès d’une star », a dit Werrason

Ce dernier a également fait le point sur le fait qu’un artiste se produit sur base d’un contrat de production, il n’est pas politique et peut jouer avec tous les camps politiques au nom de son métier. Il dit avoir jouer pour Nzanga Mobutu, Laurent Désiré Kabila, Jean-Pierre Bemba, Ruberwa, Joseph Kabila, il a joué pour la fête de l’UDPS et qu’il peut jouer partout quand c’est pour une bonne cause.

Le concert de l’artiste musicien Noël Ngiama Makanda alias Werrason, prévu le 25 septembre au Zénith Paris La Villette a été lundi dernier par la préfecture de police de Paris. La raison évoquée était que le concert s’inscrivait dans un contexte politique particulièrement tendu et violent entre partisans et opposants au régime en place en RDC, et que cela représentait un risque sérieux que des éléments s'introduisent dans la salle, dont certains régulièrement car munis de billets, afin de créer des désordres et de s'en prendre à l'artiste.

Dans le camp de l’artiste, on estime qu’une main noire ne s’est infiltrée, parce qu’ayant rempli tous les pré requis dont la carte de vaccination, l'autorisation de sortie, voire même les documents légaux du ministère de la culture pour aller défendre le pays à l’étranger. Après des tractations pour l’obtention des visas, l’ambassade de France en RDC, la maison Schengen et l’équipe de l’artiste ne se sont pas mis d’accord. Ce qui a poussé l’ambassade de demander l’annulation au producteur et à la préfecture de police de Paris.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une