Breaking news

RDC : 15 ans depuis la disparition de Père Boka, coauteur des hymnes nationaux « Debout congolais » et « la Zaïroise »
Mardi 7 septembre 2021 - 12:59
Simon-Pierre Boka
Révérend Père Simon-Pierre Boka/Ph. droits tiers

Ce mardi 7 septembre, le Congo se souvient de Simon-Pierre Boka di Mpasi Londi communément appelé Père Boka, décédé il y a 15 ans, en 2006. Il est connu pour avoir été coauteur des hymnes nationaux « Debout Congolais » en 1960 et « La Zaïroise » en 1971 avec son compagnon Joseph Lutumba. Il s’est éteint à l'âge de 77 ans, à Abidjan en Côte d'Ivoire où il s’était installé depuis 2002.

11 ans après avoir composé « Debout Congolais » et suite à la vague de la Zaïrianisation, le Révérend Père Boka fut contraint, en 1971, par le dictateur Mobutu, de composer « la Zaïroise », hymne qui a remplacé le premier jusqu’en 1997. Après le renversement de Mobutu par Laurent Désiré Kabila, le pays reprît son nom Congo et son hymne « Debout Congolais ».

Le père Boka a été professeur à Lumen Vitae à Bruxelles (1974 à 1991), à l'université pontificale grégorienne de Rome (1983 à 1999), à Hekima College à Nairobi (1984 à 1993), à Regina Mundi, à Rome (1991 à 1999) et dans plusieurs institutions congolaises. Il était expert au Synode africain, chercheur en théologie pastorale, chansonnier. Polyglotte, il parlait 9 langues parmi lesquelles 3 nationales et 6 étrangères. Il était chercheur en théologie pastorale et quêteur d’expérience de terrain dans 2 pays d’Amérique latine, 10 de l’Europe et 15 autres d’Afrique. À cela s’ajoute son expérience pastorale comme prédicateur de retraites et accompagnateur spirituel.

Boka di Mpasi est parmi les premiers Jésuites de la RDC. Il est fondateur de la revue trimestrielle Telema (Lève-toi), revue de réflexion et de créativité chrétienne en Afrique et qu’il a dirigée comme Directeur administratif pendant 23 ans, entre 1975 et 1998. En hommage à cette grande figure, à Kinshasa, précisément dans la commune de la Gombe, une avenue porte le nom de Père Boka, séparant l’ISP-Gombe et le collège Boboto jusqu’au Palais de Justice.

La dépouille mortelle de Père Boka a été ramenée d’Abidjan et enterrée au Kongo-Central, à Madimba, dans le cimetière de Ndamba.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une