Breaking news

Ouganda: attentat-suicide visant les funérailles d'un haut commandant déjoué
Vendredi 27 août 2021 - 14:58

L'Ouganda a déclaré vendredi avoir déjoué un attentat-suicide visant les funérailles nationales d'un haut commandant de l'armée qui avait dirigé une importante offensive de l'Union africaine contre les insurgés shebab en Somalie. 

Les forces de sécurité ont arrêté jeudi un homme dans la ville de Pader, dans le nord du pays, où se tenaient vendredi les funérailles du général de division Paul Lokech, surnommé le "Lion de Mogadiscio".

"Le suspect a été trouvé avec tout un attirail servant à fabriquer une bombe", a déclaré la porte-parole de l'armée, Flavia Byekwaso, dans un communiqué, précisant qu'il s'agissait d'un ressortissant ougandais, Katumba Abdul.

Le matériel comprenait une bombe artisanale, des gilets pare-balles, des détonateurs, du sulfate d'ammonium, des interrupteurs et des téléphones portables utilisés pour faire exploser l'engin, a-t-elle dit. 

"L'enquête menée jusqu'à présent indique que le suspect avait l'intention de perturber les funérailles de feu le général de division Paul Lokech", a déclaré Mme Byekwaso. 

Le général de division Paul Lokech, décédé chez lui samedi à la suite d'une maladie, a été commandant à deux reprises en Somalie au sein de l'AMISOM, l'opération militaire de l'Union africaine qui combat les insurgés shebab liés à Al-Qaida. 

Il a notamment dirigé les unités qui ont chassé les combattants shebab de la capitale Mogadiscio en 2011, un exploit qui lui a valu son surnom. 

Il a également servi avec l'armée ougandaise dans une opération en République démocratique du Congo contre la redoutable guérilla des Forces démocratiques alliées (ADF) et lors d'une mission visant à aider à mettre en place les forces armées du Soudan du Sud. 

De nombreux hommages ont été rendus au général Lokech, que le président Yoweri Museveni avait muté, il y a huit mois, de l'armée aux forces de police en tant qu'inspecteur général adjoint. 

L'AMISOM l'a décrit comme une "figure emblématique" de la lutte contre les jihadistes. 

"Nous nous souvenons tous de lui comme d'un homme de caractère, d'un grand courage, d'une grande intégrité et d'un grand sens de l'honneur", a-t-elle déclaré dans un communiqué cette semaine.  "C'était un combattant courageux et stratégique, qui a été décisif dans le commandement des opérations de contre-insurrection qui ont permis de chasser les shebab de Mogadiscio en octobre 2011." 

Les shebab veulent renverser le gouvernement fédéral somalien depuis 2007 et lancent régulièrement des attaques contre le gouvernement en ciblant également des civils.

ACTUALITE.CD avec AFP

                

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une