Breaking news

RDC: Bahati Lukwebo et Bintou Keita unanimes pour un grand consensus dans la désignation des animateurs de la CENI
Vendredi 23 juillet 2021 - 21:03
Photo d'illustration

Les questions liées aux réformes électorales et la  désignation des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) étaient au centre d'échanges de ce vendredi 23 juillet 2021 entre le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo et la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, Bintou Keita.

Au cours de cette entrevue, rapporte la cellule de communication du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo et Bintou Keita étaient unanimes pour un grand consensus dans la désignation des animateurs de la centrale électorale pour éviter les contestations et le chaos à l'issue des élections à venir.

"Vous savez que la première fois que je suis venu rencontrer le Président du Sénat, c'était au mois de mars dernier, nous sommes maintenant au mois de juillet donc c'était un moment d'échange important sur différents sujets et notamment nous avons passé en revue les éléments des priorités de son discours lors de la rentrée parlementaire et aussi nous avons insisté sur les priorités qui étaient à l'époque celles de débuter le processus de réforme notamment la réforme électorale a été au cœur de notre discussion. Mais surtout ce qui est important ce que nous avons promis nous ne laisserons plus passer plusieurs mois avant de nous revoir de nouveau et d'avoir des consultations fréquentes et beaucoup plus régulières", a dit devant la presse Bintou Keita, à l'issue de l'audience jeudi 22 juillet 2021.

La cheffe de la MONUSCO, poursuit la source précitée, a émis le voeux de voir les composantes tenir compte de la  représentativité de la femme au sein de la commission électorale nationale indépendante. Bintou Keita a, par ailleurs, déploré la montée de la violence verbale et le tribalisme dans la société congolaise ces derniers temps. 

Les huit confessions religieuses se réunissent ce vendredi en plénière à Kinshasa. Les représentants se retrouveront au siège de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). 

Officiellement, c’est le début du processus de désignation des délégués des confessions religieuses à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). A la session de ce vendredi, selon les informations de ACTUALITE.CD, toutes les candidatures seront recueillies officiellement et une courte communication est attendue à l’issue des travaux. La nouvelle loi sur la CENI dit clairement que le président de la centrale électorale viendra du monde des églises qui a également droit à un représentant à la plénière.

Les composantes ont dix jours soit du 14 au 27 juillet pour désigner leurs délégués. PV de désignation et dossiers complets des candidatures doivent être déposés dès le 28 juillet pour être traités par une commission paritaire majorité-opposition. Ladite commission travaillera du 30 juillet au 3 août et déposera son rapport au bureau de l’Assemblée nationale qui la soumettra à la plénière pour examen et adoption le 6 août. C’est le 17 août que sera transmise la résolution d’entérinement de 15 membres à Félix Tshisekedi pour investiture.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une