Vendredi 18 juin 2021 - 07:21

Breaking news

RDC-Volcan : le HCR envisage de soutenir les déplacés à travers  notamment la construction des maisons d’extension dans les parcelles des familles d'accueil
Les sinistrés du volcan à l'EP Kahembe/Ph ACTUALITE.CD

La représentante régionale du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), Liz Ahua, a promis d'apporter son soutien aux déplacés de l'éruption volcanique survenue le 22 mai dernier. Ce soutien consiste à une aide financière pour le loyer, des abris d’urgence ainsi que de petites maisons d’extension dans les parcelles des familles qui les ont accueillis.

Elle a rappelé que depuis l'éruption volcanique, le HCR et d'autres partenaires étaient en première ligne pour répondre aux nouveaux besoins des personnes déplacées. 

« Nous faisons face à des multiples urgences dont la plus récente, l’éruption du volcan Nyiragongo, qui a provoqué le déplacement de 450.000 personnes de Goma. Environ 8.000 Congolais ont traversé la frontière pour se réfugier au Rwanda. Le HCR et ses partenaires étaient sur place dès les premiers jours, en répondant aux nouveaux besoins des personnes déplacées. Le HCR a pu fournir des abris collectifs pour décongestionner les écoles et les églises, ainsi que des articles de première nécessité tels que des bâches, des couvertures et des kits d’hygiène. Près de 5.000 maisons ont été détruites à Goma. Le HCR envisage de soutenir les déplacés avec une aide financière pour le loyer, des abris d’urgence ainsi que de petites maisons d’extension dans les parcelles des familles qui ont accueilli des déplacés », a dit Liz Ahua, mercredi 16 juin au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la Monusco.

Elle a appelé d’urgence le gouvernement à améliorer la situation de sécurité dans la région afin de protéger la vie des civils, dont beaucoup ont été attaqués et contraints de fuir à plusieurs reprises.

« Dans ces circonstances, il est difficile au HCR et aux autres organisations humanitaires d’assister les populations en détresse. Le retour de la sécurité devient alors une urgence. Pour votre information, la province de l’Ituri compte 1,7 million de personnes déplacées, soit le tiers de la population totale déplacée en RDC. La situation de déplacement en RDC compte les déplacés internes et aussi les réfugiés qui sont arrivés en RDC à cause des situations difficiles dans leurs pays », a-t-elle déploré.

L'éruption volcanique survenue le samedi 22 mai dernier a causé des morts et des déplacés à Goma et à Nyiragongo.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une