Maurice Mpolo  et  Joseph Okito : devoir …  d’oubli ? (Chronique littéraire du Prof Yoka)
Lumumba, Okito et Mpolo

Ils sont peut-être entre Terre et Ciel ; ils sont peut-être à l’orée du Purgatoire, dans l’antichambre. En attendant que les visas rituels, en attendant que les vaccins-totems sur la Terre des Hommes les valident comme morts, comme définitivement morts ; comme martyrs   comme définitivement martyrs (à défaut d’être héros…).

Mpolo et Okito sont presque au Purgatoire en attendant la sanction des Ancêtres, garants ici-bas des rites agraires d’enterrement. N’est-ce pas   que là, sur la Terre des Hommes, le chemin le plus court, le plus sûr pour aller au Paradis est que la Terre vous mange, vous consume, vous consomme ! Ah, épreuve initiatique fatale !

En vérité, en vérité, ni pour Lumumba, ni pour Mpolo ni pour Okito la Terre des Hommes n’a été bienveillante ;  les dieux et le  Destin coloniaux  cyniques, aveugles,  en avaient décidé autrement …

… Eux : Maurice Mpolo et Joseph Okito. Lui : Patrice Lumumba. Ce dernier semble avoir désormais un statut  à   part  puisque ses « restes » passent l’initiation sacrée de la réduction en poussière. Tu-es-créé-poussière-tu finiras-poussière.

Repose enfin en paix, Patrice.   Patrice.  Pater. Patrie. Patricien. Prénom prédestiné à jamais ! A la fois héros et martyr. Le héros a fini par imposer sa place dans le Panthéon, dans la Cour des Grands. Le martyr lui, hante les sanctuaires du monde entier, là où  est  massacrée la  justice…

Mais Mpolo. Mais Okito… Morts sur la croix comme les deux compagnons    d’infortune à côté de Jésus.  Sauf que   ni  Mpolo ni Okito ne sont pas des larrons ni des Barabbas. Ministre de la Jeunesse combattif  et étoile montante dans la galaxie Lumumba (suscitant jalousie sur jalousie autour…), Mpolo s’est  retrouvé au mauvais moment,  au  mauvais endroit avec des mauvais émules. Président du Sénat et   partisan assermenté de Lumumba, Okito   a été, comme ses autres compagnons, courcircuité puis pulvérisé pour ainsi dire, de fond en comble, par les démons ingrats de la politicaille congolaise.

Ingrats sont quelquefois l’Histoire et son Karma. Les voies du Karma sont quelquefois impénétrables ; les voies de l’Histoire sont quelquefois amnésiques (car Elle a ses propres arbitrages et ses arbitraires, ses propres choix et ses oublis, ses propres appelés et ses élus…)

Oubliés, Mpolo et Okito ! Entre Terre et Ciel. Sans visa. Sans vaccin. Sans  « restes ».   Sans-domicile-fixe. S.D.F !

Relire : RDC: Félix Tshisekedi reçoit ce samedi les enfants Lumumba 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une