RDC : des membres de la cellule politique de Lamuka rejettent le communiqué signé par Muzito et Fayulu et rappellent que Katumbi devra prendre la tête de Lamuka le 10 avril
ACTUALITE.CD

La cellule politique  de Lamuka rejette le communique  du 26 Février 2021 signé  par Adolphe Muzito et Martin Fayulu, deux membres  du Présidium  de LAMUKA. Selon cette structure, le contenu de ce document viole le quorum du présidium de la plateforme et le principe  de consensus  conformément à la convention   de LAMUKA.

Selon elle, toute décision ou communiqué n'ayant pas obtenu la signature des quatre leaders  n'engage pas le Présidium de LAMUKA.

« Conformément à son communiqué du 10 Octobre 2020 et de la convention de LAMUKA, seuls les articles 3,5,6,7,8,11et 13 ont été  révisés, portant essentiellement sur la durée du mandat du coordonnateur, la prise automatique de la fonction, l’adhésion  des Partis et regroupements des membres fondateurs comme membres adhérents de LAMUKA ».

Eve BAZAIBA, Jacques LUNGUANA, Christian MWANDO et Boris MBUKU LAKA, qui signent le document, rappellent l’autonomie des leaders.

« L’autonomie des membres fondateurs ainsi que leurs Partis et regroupements  n'a pas été respectée par les signataires dudit communiqué. En effet, l’action menée par Moise KATUMBI et Jean -Pierre BEMBA ayant pour objectif de mettre fin à la dictature Kabiliste est conforme aux objectifs de LAMUKA ».

Ils attendent une autre réunion du Présidium qui doit être convoqué « dans les plus brefs délais pour une prise de position consensuelle ».

« Conformément  au point 14 relatif à la décision consensuelle prise  le  10 Octobre 2020, la coordination tournante de LAMUKA sera assurée à partir du 10 avril 2021 par Monsieur Moïse KATUMBI », disent-ils.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une