Mardi 15 septembre 2020 - 15:50

Breaking news

Rentrée parlementaire : «  la priorité sera accordée à l’examen et au vote du projet de loi de finances de l’exercice 2021 », annonce Jeanine Mabunda 
Projet de loi des finances 2020/Ph ACTUALITE.CD

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko a, lors de son discours d’ouverture de la session parlementaire de septembre ce mardi, annoncé que la “priorité” sera accordée à l’examen et au vote du projet de loi de finance.

«  Cette session est avant tout par la volonté du constituant, une session budgétaire. Dès lors, priorité sera accordée à l’examen et au vote du projet de loi de finances de l’exercice 2021, qu’il revient au gouvernement de déposer au bureau de notre chambre dans le respect de délai requis par la constitution et la loi du 13 Juillet  2011 relative aux finances publiques. A ce sujet, l’article 84 de la loi prévoit le projet de loi portant reddition des comptes du dernier exercice clos y compris le document prévu aux articles 81 et 82 de ladite loi et déposés à l’assemblée nationale au plus tard au le 15 mai de l’année suivant celle de l’exécution du budget auxquels il se rapporte »,  a déclaré Jeanine Mabunda. 

Et d’ajouter : 

« J’attire l’attention particulière de l’exécutif sur le fait que l’article 87 de cette loi subordonne examen du projet de loi de finances de l’année et au vote préalable de la loi portant reddition des comptes de l’exercice clos. J’invite donc le gouvernement à faire la diligence nécessaire en ce qui concerne le projet de loi portant reddition des comptes de l’exercice 2019.  Aussi donc au cours de la présente session, nous examinerons les rapports contenant les observations de la cours des comptes sur le projet de loi, portant reddition des comptes de la loi de finances de l’exercice 2019. En outre suite aux conséquences de cette pandémie sur notre économie, il était prévu par le gouvernement d’un collectif  budgétaire  au cours de la session ordinaire de mars 2020. Lors de la réunion parlement-gouvernement datée d’hier le 14 Septembre 2020, son excellence monsieur le premier ministre sylvestre Ilunga  accompagné des ministre compétents a promis de présenter au parlement cette loi finance 2020 révisée et  nous y veillerons ». 

Contexte

L’Assemblée nationale avait clôturé la session de mars le 22 juillet. Jeanine Mabunda, présidente de la chambre basse avait dénoncé, à l’instar de son collègue du Sénat, la violabilité du Parlement lors des diverses manifestations contre les initiatives parlementaires. Elle avait appelé à s’abstenir des discours dangereux, violents, ethniques et tribaux qui ne favorisent pas l’unité du pays. Un autre enjeu de la session passée, l’examen du rapport général de la CENI sur le processus électoral n’avait pas eu lieu. Ce qui laisse persister la tension sur les réformes électorales à opérer avant les élections prévues en 2023.

Ivan Kasongo 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une