Crise provoquée par le Covid-19 à Kinshasa: le gouvernement envisage d’organiser un grand marché qui sera directement alimenté par les grossistes 
ACTUALITE.CD

La réunion du comité de conjoncture économique a été marquée ce mardi par la crise provoquée par le nouveau coronavirus. Il a rapporté une inflation « qui n’a pas dépassé les limites projetées par le gouvernement ». Cette inflation était également provoquée par la spéculation à la suite des mesures prises par rapport au confinement de Kinshasa. 

« La FEC a garanti au gouvernement la présence des stocks disponibles au pays jusqu’au début du mois de juin, encore que les efforts seront fournis pour que ces stocks soient toujours remplacés en cas de consommation. Le premier ministre a instruit le ministre du commerce extérieur pour voir la possibilité d’organiser un grand marché qui sera alimenté directement par les grossistes en faveur des populations kinoises », a dit Mayo Mambeke, vice-premier Ministre chargé de Budget.

Baisse des recettes d’importation.

«  Les prix des produits d’exportation de notre pays ayant connu une baisse sur le marché international ont fait ressentir leurs effets sur les recettes d’importation. Le gouvernement espère que cela sera une situation passagère liée au coronavirus », a t-il ajouté.

Dirigée par la Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, cette réunion a connu la participation du Vice-premier Ministre chargé de Budget, du Vice-premier ministre chargée de Plan, du Ministre des Mines, du ministre de Commerce Extérieur, du Vice-Ministre des Finances, du Vice-Ministre de l'Economie,  et du vice Gouverneur de la BCC. 

Comme il a été décidé lors de la précédente réunion de conjoncture économique, la séance de travail a été élargie aux représentants de la Fédération des entreprises du Congo, (FEC) et l'Association Nationale des Entreprises Publiques (ANEP).

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une