Catégorie
ACTUALITE.CD

Un incendie a ravagé, mardi 11 février, le village Dikuma situé à 50 kilomètres de Dapka, chef-lieu de la chefferie Ezo, territoire d'Ango dans la province du Bas-Uele. le bilan des dégâts fait état de plus de 724 maisons réduites en cendre dont une chapelle catholique, une église de réveille, une école primaire y compris une position militaire.

D'après Antoine Ngambolipayi, un habitant de la région qui a contacté ACTUALITE.CD, tout est parti d'un feu de brousse d'origine inconnue.

« C'est depuis mardi dernier vers 6h00' du matin que ce feu de brousse dont l'origine reste encore inconnue s'est déclarée et c’est jusqu'à hier dans la soirée que le feu s'est éteint de soi. La population passe nuit à la belle étoile. La situation humanitaire reste très déplorable car plus de 724 ménages restent en détresse et sans assistance », a-t-il révélé.

L’information est confirmée par  l'administrateur du territoire d'Ango. Joseph Kambili qui s'est rendu sur le lieu de l'incident, appelle à une assistance humanitaire d'urgence aux sinistrés.

« Je reviens de là. La situation reste critique.  427 ménages incendiés dont 13 de militaires. Ça représente plusieurs maisons. Cette population a tout perdu : habits, provisions alimentaires car elle ramène tout à la maison durant cette période pour craindre la LRA. d'ailleurs les militaires que j'ai vus là sont restés sans uniformes. Ces ménages ont  besoin d'aide de premières nécessités », a dit l’AT d’Ango. 

Héritier Mungumiyo

Vidéo