Breaking news

RDC/Beni : Levée de la grève à Kasindi après trois jours sans activités

Dimanche 16 juin 2019 - 07:07
Catégorie
Ph  droits tiers

Les activités socio-économiques devraient reprendre, ce dimanche 16 juin, sur toute l'étendue de la cité frontalière de Kasindi, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), après trois jours sans activités. Du jeudi 13 au samedi 15 juin, les portes des boutiques et petits commerces étaient fermées.

La population répondait au mot d'ordre de la société civile qui décriait par ces journées "ville morte"  la persistance de l'insécurité et l'enlèvement de quatre opérateurs économiques de Kasindi, kidnappés le 5 juin à Nyaleke-Rizeri, sur l'axe routier Beni-Kasindi, et qui ne sont pas encore retrouvés jusqu'à présent.

La société civile locale demande aux autorités de retrouver les otages.

"Toutes les composantes et même certains services étatiques ont respecté le mot d'ordre de la société civile. Nous levons la mesure aujourd'hui, nous ne lâchons pas dans les démarches prises, car nous n'avons aucune suite favorable sur nos collègues kidnappés. S'il n'y a pas de solution, nous passerons à d'autres actions de grande envergure après la réunion évaluative du lundi avec toutes les composantes", a déclaré Mbusa Kapepya, président de la société civile de Kasindi.

L’armée a rapporté, le mercredi 5 juin, des accrochages avec des présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), sur la route nationale n° 4, entre Beni et Kasindi (Nord-Kivu). C’est suite à une embuscade des rebelles tendue aux convois commerciaux à hauteur de Rizeri, à une dizaine de kilomètres au nord-est de la ville de Beni.

L’embuscade a fait un mort et plusieurs disparus, selon des sources locales. Les rebelles ont ouvert le feu sur des véhicules qui provenaient de la cité frontalière de Kasindi.

Yassin Kombi

 

Vidéo