Conseil économique et social : Le Secrétaire permanent de CME dément le détournement de 100 000 000 FC

La Cellule du Marché public du Conseil Economique et Social (CME) traverse depuis trois mois des remous. Corneille Isenge, secrétaire permanent de cette structure économique et social, fustige l'acharnement dont ils sont victimes, lui ainsi que ses collaborateurs. En effet, la questure du CME les accuse d'avoir détourné la somme de 100 000 000 FC (cent millions de francs congolais).

Pour Corneille Isenge, il s'agit d'une procédure qui vise à faire porter  la responsabilité au président Ezati Patrice, évincé de ses fonctions le 17 avril 2017. Le président déchu a introduit une requête à la Cour constitutionnelle.

Pour la petite histoire, Ezati Patrice a été démis de ses fonctions alors qu'il se trouvait à l'étranger pour des soins de santé. C'est Jean pierre  Kiwakala, vice-président du CME, qui a été élu président en remplacement de son titulaire. De retour à Kinshasa, le président déchu a saisi la Cour constitutionnelle.

Pour Corneille Isenge, son prédécesseur cherche tout simplement à manipuler. Mr Isenge fustige aussi l'arrestation de son assistant qui, selon la questure, est impliqué dans le détournement présumé de 100 000 000 FC.

<b>Rachel Kitsita</b>

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une