Breaking news

IXèmes jeux de la francophonie : regard sur les lieux qui abriteront les concours culturels
Jeudi 25 mai 2023 - 14:36
place de l'Echangeur de Limete/Ph. droits tiers
Illustration. Place de l'Echangeur de Limete à Kinshasa/Ph. droits tiers

Si la cérémonie d’ouverture et de clôture des neuvièmes jeux de la francophonie auront lieu au stade des Martyrs, six (6) lieux différents accueilleront également ce grand événement de l’espace francophone, dans le cadre des concours culturels. Ils sont situés dans différentes communes de Kinshasa, capitale de la RDC, qui accueillera ces assises, du 28 juillet au 6 août.

Échangeur de Limete

C’est une tour en béton armé de 210 mètres de hauteur qui comprend 5 étages et 4 ascenseurs. Elle est située dans la commune de Limete, au croisement du boulevard Lumumba et l’avenue By pass. Ce monument avait pour but de devenir le symbole de la nation congolaise et un site touristique de premier plan, à l'exemple de la Tour Eiffel à Paris ou de la statue de la Liberte à New-York.

Le site abritera les concours hip-hop, jonglerie avec balles et spectacles de la marionnette géante.

Académie des beaux-arts

C’est un institut d'enseignement des arts visuels et des arts appliqués. Il est l’émanation de l’Ecole Saint Luc de Gombe Matadi, créée en 1943 dans la province du Kongo-Central par le révérend Frère Marc Stanislas Wallenda, missionnaire belge de la congrégation des frères des écoles chrétiennes. Ces dernières années, l’académie des beaux-arts a pris des proportions importantes dans le secteur culturel kinois et congolais qui le rend incontournable.

Conférence, concerts, présentation de livre, échanges et bien d’autres types de manifestations se passent dans cet institut supérieur d’enseignement des beaux-arts, qui n’a pas de concurrent en RDC. Son espace vert et sa revitalisation quasi quotidienne fait de cet établissement un lieu indispensable. Pour rappel, le roi des belges ou encore le rappeur Youssoupha, sont déjà passés visiter l’académie des beaux-arts.

L’académie des beaux-arts se trouve à Kinshasa, dans la commune de la Gombe, sur l’avenue de la libération (ex-24 novembre). Il accueillera le concours de peinture, de sculpture et de photographie.

Centre Wallonie-Bruxelles

Avec l’Institut Français, le centre Wallonie-Bruxelles figure en haut de la liste des lieux préférés des culturels à Kinshasa. Pour la littérature, pour la bibliothèque, pour la musique ou le théâtre, l’espace est bien là. La délégation Wallonie-Bruxelles à Kinshasa a inauguré, le 19 septembre 2022, un nouveau bâtiment avec des locaux modernes et spacieux, des salles polyvalentes, des salles de spectacles pour animer la vie culturelle et la vie académique congolaise. Le bâtiment est le troisième plus grand de la coopération belge dans le monde, après ceux construits en France et en Allemagne.

Le centre Wallonie-Bruxelles initie, accompagne, soutient ou finance des projets culturels et des opérateurs culturels. Il est situé au 206, sur l’avenue de la Nation, dans la commune de la Gombe. Il accueillera le concours de Littératures nouvelles et de contes et conteurs.

Palais du peuple

C’est le lieu où se trouvent l’Assemblée nationale et le Sénat congolais. Il dispose de plusieurs salles dont une salle de spectacle. Longtemps fermé au public, il a été rouvert en 2021, avec notamment la pièce de théâtre Une saison au Congo de Aimé Césaire, et en fin novembre de la même année, avec la projection du film “Empire du silence”, du belge Thierry Michel.

Un mois plus tard, la salle a reçu les célébrations de la rumba congolaise comme patrimoine mondial immatériel de l’humanité, des festivals de cinéma, des projections de films et bien d’autres. La salle de spectacle et celle du congrès recevront le concours de la danse de création.

Institut Français de Kinshasa

Un des lieux les plus fréquentés pour les activités culturelles à Kinshasa. L’Institut Français de Kinshasa où la Halle de la Gombe a connu presque tous les artistes qui ont évolué à Kinshasa depuis une vingtaine d’années. Chanteurs, peintres, slameurs, sculpteurs, comédiens, humoristes, cinéastes et bien d’autres. Avec sa programmation sur deux mois, toute forme d’art se retrouve à l’IFK.

Haut lieu de culture, la Halle de la Gombe a reçu de nombreux concerts et de nombreuses initiatives culturelles prestigieuses de la ville de Kinshasa. Il se situe sur l’avenue de la Gombe, dans la commune qui porte le même nom. En pleine rénovation, l’Institut Français de Kinshasa recevra le concours de création numérique.

Musée National de la RDC

Construit en 3 ans, entre juillet 2016 et juin 2019, le MNRDC se situe sur le boulevard triomphal au numéro 4422, dans la commune de Lingwala. Il est consacré à l'histoire culturelle de nombreux groupes ethniques et aux époques historiques du pays. Il a été conçu dans les objectifs de conservation, de transmission et de mise en valeur du patrimoine culturel congolais.

Le MNRDC possède en son sein deux réserves, trois salles d’exposition dont deux permanentes et une temporaire dont la superficie est de 6 000 m2, une boutique de souvenirs, une cafétéria, une bibliothèque, une salle de séminaire, une salle de conférence, deux salles de stockage, une salle polyvalente, des locaux administratifs, un studio d’enregistrement et des espaces en plein air.

Le Musée National de la RDC recevra le concours de photographie et de peinture.

Les artistes qui représentent la RDC dans ces concours sont Mbela Mambueni, artiste peintre ; Paul Malaba, artiste visuel retenu pour la discipline de la création numérique ; Dan Bosembo, pour la discipline conte ; Jocelyn Danga, pour la littérature nouvelle ; Nisi Mbuta, pour la chanson ; la compagnie Les Algues, pour la danse de création ; Team Léopard, pour le Hip-hop ; la fédération congolaise de freestyle football, pour la jonglerie avec ballon ; Les Marionnettes du Congo, pour les Marionnettes géantes ; Jasmin Primo Mauridi, pour la photographie ; et Cedrick Sungo, pour la Sculpture.

Les travaux de construction et réhabilitation des infrastructures devant accueillir les IXe Jeux de la Francophonie à Kinshasa évoluent normalement et la livraison desdites infrastructures devrait se faire au plus tard le 31 mai 2023. D'après Christophe Lutundula, cette progression fait suite aux nouvelles mesures prises par le gouvernement, avec les parties prenantes du projet, avait rapporté le compte rendu de la 96e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 28 avril 2023.

Le VPM, ministre des Affaires Étrangères et de la Francophonie a été respectivement complété par le ministre d'État, ministre des Infrastructures et Travaux publics notamment sur l'évolution et la préparation de différents sites ; par le ministre d'État, ministre du budget, et le ministre des Finances sur les aspects financiers qui connaissent aussi le progrès suivant le plan de décaissement et le réajustement convenu.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une