Breaking news

Festival Amani : avant son décès, Tshala Muana avait déjà signé pour se produire sur la scène en février 
Samedi 21 janvier 2023 - 11:45
ACTUALITE.CD

Le directeur du Festival Amani, Guillaume Bisimwa, a révélé que l’artiste chanteuse Tshala Muana, décédée le 10 décembre 2022, avait déjà signé avec le festival, les documents nécessaires pour se produire, à la 9ème édition de cette fête de la culture de la ville de Goma et de la partie Est de la RDC. Ce qui ne sera plus possible, au plus grand regret, aussi bien des organisateurs que des festivaliers. 

La star du Mutuashi aurait dû participer à la célébration de la rumba congolaise qui a été sacrée patrimoine culturel immatériel de l’humanité reconnu par l’UNESCO. Guillaume Bisimwa a dévoilé le fait, sur RFI, au cours de l’émission Couleurs Tropicales, du mercredi 18 décembre dernier.

« On avait tout planifié avec Tshala Muana pour qu’elle joue au festival Amani. Pour nous, c’était l’identité de la musique congolaise qui continue. Quand j’ai appris son décès, j’étais effondré, ça m’a touché, parce que c’est un être humain qui nous a quitté et à cause de tout ce qu’elle incarnait », a regretté le directeur du festival.

Le festival Amani a pris une telle importance, en 10 ans d’existence, que les jeunes s’y prêtent avec un engouement indescriptible. Cela, quand bien même, l'événement est délocalisé cette année à Bukavu, pour des raisons sécuritaires. Le réveil de ces jeunes qui veulent un changement fait l’histoire même du festival Amani. Plus de 700 jeunes font du bénévolat pour la réussite de cette édition.

« Un tel événement est porté par 750 bénévoles qu’on remercie. Le dynamisme qu’il y a derrière cet événement quand on parle aux jeunes de ce qu’on va faire, on se dit que la culture doit vivre, elle doit toujours montrer sa place quand il y a des difficultés », a ajouté Guillaume Bisimwa.

Tête d’affiche : Innoss’b ! 

Jeunes bénévoles et jeunes artistes vont vivre des moments inoubliables à Bukavu. Le jeune artiste chanteur Innoss’b est la tête d’affiche de cette 9ème édition du festival Amani. Aussi bien pour lui que tous les artistes programmés, le directeur du festival a rassuré de la qualité de la musique. Dans différents styles dont la rumba congolaise.

Les 3 jours de concert du festival Amani 2023 se tiendront à l'athénée d'Ibanda, à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu. La programmation n'est pas encore complète mais plusieurs artistes qui seront sur la scène sont déjà connus. A côté d’Innos’b, le reggaeman sénégalais Didier Awadi va honorer sa deuxième participation au festival. 

L’adepte de la rumba congolaise, Reddy Amisi, fera sa première au festival, tout comme le tanzanien Ney Wa Mitego, un des rappeurs swahiliphones les plus aimés de Goma et Bukavu. Le slam sera aussi présent grâce à Yekima de bel art et à la belgo-burundaise Joy Goia. Dj Mambele de la Belgique, la Reine Saidathe de la RDC ou encore Mighty Popo du Rwanda font aussi partie de la programmation. 

Pour compléter la liste, de nouveaux artistes seront annoncés, y compris des jeunes artistes de Goma et Bukavu qui s’apprêtent à prester devant plus de 30 000 personnes que ce festival devra réunir durant les 3 jours de concert.

Si les concerts se dérouleront à Bukavu, les autres activités comme les résidences artistiques vont se tenir à Goma. « Bénévolat au service de la communauté » est le thème choisi pour cette 9e édition qui se présente comme un élan de partage, de renforcement et de résistance. Le rendez-vous est pris pour le 10, 11 et 12 février. 

Emmanuel Kuzamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une