Breaking news

RDC : la société civile recommande au gouvernement de rééquilibrer tous les contrats dans les ressources naturelles et de publier les annexes du protocole d'accord signé avec Ventora
Samedi 3 décembre 2022 - 08:40
1
La société civile en pleine lecture de la déclaration finale de la semaine des mines et des hydrocarbures. Ph. Droits tiers.

Au terme de la semaine des mines et des hydrocarbures tenue à Kinshasa du mardi 29 novembre au vendredi 02 décembre 2022, une quarantaine d'organisations de la société civile, regroupée au sein d'une synergie d’action pour la protection, le suivi et le contrôle citoyen des ressources naturelles de la République Démocratique du Congo, ont formulé des recommandations pour mettre à profit les diverses opportunités et relever les défis auxquels la RDC fait face. 

Après la récupération des actifs de Ventora par le gouvernement congolais, la société civile tourne la page Gertler et se concentre sur d'autres cas. De ce fait, elle appelle à levée des sanctions contre Gertler afin de favoriser l'exploitation des actifs récupérés.

"Dan Gertler a rendu ces actifs grâce notamment aux efforts de la Société Civile et aux sanctions américaines, l'homme ayant visiblement compris qu'il fallait changer la façon de faire, c'est une page qui se tourne. Il y a désormais d'autres cas sur lesquels nous allons nous concentrer, toujours dans l'intérêt du peuple congolais et de la République Démocratique du Congo. Les sanctions ayant rempli leur objectif, elles pourraient s'avérer contre-productives, d'où nous recommandons leur levée afin de favoriser l'exploitation des actifs récupérés", recommande la société civile.

Saluant la démarche du gouvernement, qui marque un tournant décisif dans la lutte pour la transparence et la redevabilité des gouvernants en RDC, la société civile recommande la publication des annexes dudit protocole d'accord. 

"Nous recommandons au gouvernement de poursuivre sur cette lancée et de publier les annexes afin de consolider la relation de confiance", lit-on dans leur déclaration.

En outre, dans le chapelet des recommandations, la société civile recommande au gouvernement de procéder au rééquilibrage de tous les contrats dans les ressources naturelles au bénéfice de la RDC. 

"Soutenir la volonté du gouvernement de faire rééquilibrer tous les contrats dans les ressources naturelles (principalement TENKE FUNGURUME MINING, SICOMINE, SACHIM) en vue de faire bénéficier aux entreprises du portefeuille concernées et à la république leurs droits ignorés", lit-on parmi les recommandations. 

Dans la même veine, la société civile participant à la semaine des mines et des hydrocarbures recommande des sanctions contre tous les bradeurs des ressources naturelles de la RDC.

"Identifier et sanctionner les personnalités politiques et militaires congolaises qui bradent ou facilitent les bradages des actifs miniers, gaziers, pétroliers et forestiers comme il en est des responsables de la COMINIERE actuellement interpellés par la justice", insiste la société civile.

La société civile s'engage dans l'élan de connaitre, comprendre et s'approprier des ressources naturelles du pays, à en promouvoir la bonne gouvernance.

Elle promet le lancement dans le tout prochain jour, d'une vaste dynamique citoyenne regroupant les organisations formelles de la société civile, les mouvements citoyens, les organisations des femmes, les organisations estudiantines ainsi que les personnalités publiques pour former, informer et sensibiliser sur la gestion des ressources naturelles de la RDC et ainsi démocratiser le débat sur cette question spécifique.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une