RDC : le seul intérêt de l'ARSP est de faire enrichir les étrangers au détriment des entrepreneurs congolais (Mohamed Ilunga)
Vendredi 2 décembre 2022 - 08:03
Photo d'illustration
Mohamed Ilunga

Au lendemain des assises qui ont réuni à Kinshasa, le Chef de l'État congolais, Félix Tshisekedi et les jeunes venant des provinces de la RDC, plusieurs réactions fusent de partout autour de ce que l'état doit faire pour l'entrepreneuriat des jeunes. Mohamed Ilunga qui, à l'occasion, avait dénoncé la mise en place à la tête de l'ARSP, explique, dans sa nouvelle mise au point la nécessité de voir cette agence privilégier les congolais et non les étrangers.

"Un opérateur économique qui, à ces jours, a oublié la situation réelle des entrepreneurs qui sont encore entrain d’essayer d’émerger, qui sont à la recherche, dans un premier temps,de la stabilité économique et financière, et non des paroles d’apothicaires pour faire croire que c’est eux qu’on valorise alors que le seul intérêt de l’ARSP est de faciliter tous les étrangers et de leurs permettre à eux seuls de s’enrichir ", dit-il dans sa mise au point.

Et de poursuivre :

"En choisissant d’argumenter sur leur rencontre entre la FEC et ARSP sur une mise en place et une action d’entente entre ses organisations, mais nous constatons surtout dans ce discours qui se met en tant que défenseur de quelqu’un qui a été « opérateur économique » avant d’être aujourd’hui DG".

Mohamed Ilunga dit regretter l'implication de l'ancien homme fort de la générale des carrières et Mines (Gecamines) soutenant les manœuvres qui se passent au sein de cette agence qui, à son entendement, ne doit que privilégier les nationaux.

"Je reprends même les mots de Monsieur Albert Yuma qui dit que quand il s’agit d’opérateurs étrangers, on donne des contrats, quand il s’agit d’opérateurs Congolais on donne des bons de commandes. Cela ne fait que confirmer mes dires quand tout cela va cesser, quand on va arrêter de caresser dans le sens du poil toutes ses personnes qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts personnels, s’enrichir et laisser le peuple Congolais dans la souffrance. Il est temps d'arrêter avec toute cette hypocrisie qui a trop durée", a-t-il poursuivi.

Et d'ajouter :

"Albert Yuma dit qu’il faut laisser le temps que le DG de l'ARSP fasse ses preuves mais nous ne sommes plus au temps de l’amateurisme aujourd’hui. Il est temps d’agir et de mettre en avant toutes les actions possibles afin d’amener un changement rapide et radical coordonné par une discipline de fer envers ceux qui pensent qu'il y a encore de la place pour la corruption qui ne sert en réalité qu’à prolonger les souffrances de tous nos jeunes frères congolais. Faire des millionnaires et des milliardaires étrangers ça c’est leurs objectifs mais nous ne voulons plus accepter ça encore plus longtemps".

Jeudi, Mohamed Ilunga a dénoncé la nomination de Miguel Katemb Kashal à la tête de l'ARSP, appelant les autorités du pays à placer veux qui privilégient les intérêts des jeunes congolais qui sont dans l'entrepreneuriat.

D'ici là, note t-il, l'actuel DG  de l'ARSP se rendra en Zambie, Afrique du Sud et ailleurs afin d'inviter ses partenaires étrangers à venir et profiter des richesses congolaises au détriment des fils du pays

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une