Élections 2023 : pour le parti politique de Kabund, toutes les contraintes que la Ceni évoque sont " des alibis pour reporter les scrutins"
Jeudi 1 décembre 2022 - 19:32
Jean-Marc Kabund
Jean-Marc Kabund, Président national de l'Ach

Alliance pour le Changement (Ach) de Jean-Marc Kabund décrie le calendrier électoral publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour cette la formation politique de l'opposition, ce calendrier est " fantaisiste" et destiné à distraire le peuple congolais et la Communauté internationale ".

" Ce calendrier électoral comporte toutes les difformités possibles pour nous conduire vers des élections bâclées et conflictogènes. Les cinq contraintes évoquées par la CENI sur les plans sécuritaire, financier, logistique, sanitaire et légal, confirment l'irresponsabilité et le manque de volonté politique du Gouvernement de monsieur Félix TSHISEKEDI, présageant ainsi des alibis du report des scrutins à la date constitutionnellement prévue, à savoir le 23 octobre 2023. Il s'agit donc d'un calendrier fantaisiste destiné à distraire le Peuple congolais et la Communauté internationale", lit-on dans un communiqué publié ce jeudi.

L'Ach  est revenu sur les dernières nominations des mandataires dans les institutions publiques qu'il qualifie " d'illégales et inconstitutionnelles".

" S'agissant des ordonnances récemment prises par Monsieur Félix TSHISEKEDI, portant nominations des bourgmestres des communes, des maires des villes, et des administrateurs des territoires ; L'Alliance pour le Changement dénonce un coup d'État constitutionnel du Président de la République en complicité avec sa majorité de l'union sacrée pour la nation. Par ces actes inconstitutionnels et illégaux, ils ont décidé de prendre par la force le pouvoir aux niveaux municipal et local et de l'exercer en violation de la Constitution. Quant au sort réservé à ces ordonnances anti-démocratiques, l'A.Ch. entend incessamment introduire une requête tendant à obtenir leur annulation devant le Conseil d'État", poursuit le communiqué. 

Pour rappel,  le samedi 26 novembre dernier, la CENI, par le biais de son président, Denis Kadima, a rendu public le calendrier électoral. La principale date est celle du 20 décembre 2023, qui a été annoncée pour l'organisation des élections présidentielles, législatives, nationales et provinciales ainsi que des conseillers communaux.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une