RDC: reprise du dialogue avec les syndicats pour « geler les revendications » en 2023
Mercredi 30 novembre 2022 - 10:40
Manifestation des enseignants en grève
Manifestation des enseignants en grève

Le gouvernement espère améliorer les rapports entre lui et les principaux syndicats du pays. Les autorités s’attendent à une année 2023 délicate. Elles prévoient d’ailleurs des rencontres avec les principales forces syndicales pour anticiper les revendications sociales.

« Les ministres des finances, de la fonction publique et du budget vont entrer en discussion avec les syndicats pour ne pas pousser avec les revendications au cours de l’exercice 2023 », a expliqué la semaine dernière au cours d’une conférence de presse Aimé Boji Sangara Bamanyirue, Ministre d'État, ministre du Budget.

Le but est de gérer les revendications: « Dans les jours à venir, nous allons procéder à la reprise du dialogue avec tous les syndicats pour présenter cette situation. Nous allons leur dire que le drame qui se déroule dans l’Est de la RDC va absorber beaucoup de recettes, beaucoup de ressources. Les syndicats de l’ESU ont décidé de geler leurs revendications pour le moment parce qu’ils considèrent que c’est une attitude responsable face à la situation. »

Jean-Jacques Mbungani Mbanda, Ministre de la Santé publique, de l'Hygiène et de la Prévention, est aussi dans la même dynamique. Il a lancé un « appel patriotique aux médecins en grève de regagner leurs lieux de travail ». Depuis 4 semaines, a-t-il dit, il y’a augmentation sensible des cas de COVID-19  au moment où le pays est en guerre. Cette situation nécessite une prise en charge efficace des malades dans les hôpitaux ».

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une