Breaking news

Commission parlementaire sur l’affaire 21 000 USD : le parti Envol de Delly Sesanga encourage son président à fournir les “preuves” de versement des émoluments des députés
Mercredi 5 octobre 2022 - 18:01
Delly Sessanga
Delly Sessanga/Ph. droits tiers

Le comité national du parti politique Envol du député national Delly Sesanga a publié, ce mercredi 5 octobre, une déclaration dans laquelle il apporte son soutien à son leader, qui attend d'être auditionné par une commission spéciale mise en place à l’Assemblée sur l’affaire de 21.000 usd. 

Envol encourage son président à “fournir” les preuves de versement de ces émoluments en faveur des députés.

" L'ENVOL encourage son Président national à se présenter devant la commission spéciale en vue de donner la version des faits en rapport avec le versement des 21 000 USD et de fournir au besoin les preuves de versement de ces émoluments en faveur des députés nationaux : l'ENVOL exige que l'audition de son président national se fasse en public en direct sur la radio et la télévision nationales pour permettre à l'ensemble du peuple congolais de suivre par lui-même des propos teintés de manipulation ; l'ENVOL appelle les Congolaises et Congolais épris de justice, de liberté, de paix et d'amour pour le pays, à se mobiliser pour accompagner leur élu à l'Assemblée nationale pour le soutenir devant la commission spéciale d'audition, ceci permettra aux Congolaises et aux Congolais de se rendre compte de la véracité des faits présentés par l'Honorable Delly Sesanga ", dit le parti politique ENVOL. 

Et d'ajouter :

" L'ENVOL proclame haut et fort son indéfectible soutien à la lutte pour la réduction du train de vie de l'Etat qui devra avoir un impact réel sur l'amélioration des conditions de travail et de vie de catégories socioprofessionnelles vulnérables notamment : les professeurs d'universités, les militaires, les policiers, les enseignants et les fonctionnaires toutes catégories confondues. Cette réduction du train de vie des institutions permettra d'allouer des moyens subséquents aux forces de défense et sécurité en vue de bien mener les actions pour endiguer l'insécurité et mettre fin à la menace de balkanisation du pays ".  

Pour rappel, au cours de la plénière du mardi 27 septembre, les députés nationaux ont décidé de la mise en place d'une commission spéciale et temporaire devant auditionner les députés Delly Sesanga et Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa pour avoir affirmé que les députés percevaient autour de 21.000 usd à titre d’émoluments par mois comme l’avait révélé l'opposant Martin Fayulu. Ce chiffre avait créé une polémique aux allures scandaleuses par comparaison à ce que touche un fonctionnaire de l'État par exemple.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une