RDC : "l'improductivité locale à la base de l'instabilité du taux de change", estime Al Kitenge
Jeudi 22 septembre 2022 - 06:20
1
Photo d'illustration

La dépréciation du franc congolais face au dollar américain évolue crescendo dans la capitale congolaise congolaise, Kinshasa. Une situation qui non seulement entraîne la flambée des prix des produits de première nécessité mais également une occasion pour les cambistes de manipuler arbitrairement le taux de change. La question se pose qu'est-ce qui justifie la tendance baissière du franc congolais face au dollar américain? 

Al Kitenge, expert en économie a répondu à nos questions tout en dressant un état de lieu du taux de change en République démocratique du Congo.

"Il faut tout d'abord savoir que la RDC a une économie extravertie, c'est-à-dire qu'elle importe tous ce que nous voulons et très malheureusement, c'est ce qui justifie sa dépendance à l'extérieur et donc du dollar américain. La question des importations est fondamentale dans l'économie congolaise. C'est ce qui justifie la manière prestigieuse de la RDC lorsqu'il s'agit de parler des réserves de change qui nous serve à assurer les importations. Dans l'économie congolaise près de 92 % du crédit sont en dollars. On a installé un logiciel négatif selon lequel la monnaie congolaise varie un peu trop. Ce qui n'est pas vrai. Le drame est que la production locale est très faible ce qui veut qu'en réalité les besoins en monnaie locale soient très faibles. Et donc tout le monde s'est propulsé sur l'utilisation de dollars y compris pour les transactions internes " A précisé Al KITENGE .

Et d'ajouter :

"Cette forte demande de dollar à la fois pour les importations soit pour payer les dettes extérieures, pour des besoins d'utilisation domestique fait justement que le dollar a plus de place que le franc congolais. Et du coup de manière classique il suffit qu'il y ait un facteur quelconque qui bouge ça nous affecte directement. Ce qui donne réellement l'impression que le dollar prend de la valeur vis-à-vis de la monnaie locale, c'est du simple fait que les produits pétroliers sur le plan international font une montée descriptible que personne ne sait où ça va aller en fonction de la géopolitique internationale.  Et à partir du moment où le prix du pétrole monte et comme malheureusement le pétrole est vendu en dollar, des répercussions sur la monnaie locale sont complètement directes.  Les prix des biens de consommation augmentent en franc congolais tout simplement parce que la production est extrêmement étrangère. Ajouter à cela la spéculation qui est dû au simple faite que toute entreprise économique est entre les mains des étrangers qui ont besoins des devises à la fois pour faire des importations mais surtout pour faire de la fraude".

Parlant de la guerre Russo-Ukrainienne, Al Kitenge affirme qu'elle a un impact sur la géopolitique des biens. 

"On sous-entend qu'aujourd'hui le circuit et le site d'approvisionnement sont complètement perturbés, l'exemple du céréale et des produits pétroliers, des choses que nous pouvons produire ici au pays. Concernant la nourriture aussi, la RDC se retrouve dans une situation de dépendance qui déséquilibre justement sa situation interne", a renchéri Al Kitenge.

Rappelons que depuis deux semaines le marché de change connais une légère variation à la hausse, actuellement le taux officiel de la Banque Centrale (BCC) est évalué à 2 040,00 Franc congolais pour un dollar contre 2020,00 Franc congolais.

Grâce Guka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une