Affaire Vidiye Tshimanga : ACAJ demande au procureur près la cour de cassation d'ordonner une enquête judiciaire “crédible” et ‘exhaustive”
Lundi 19 septembre 2022 - 16:33
Vidiye Tshimanga. Ph. Droits tiers.
Vidiye Tshimanga. Ph. Droits tiers.

L'Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a, dans un communiqué de presse, demandé au procureur près la cour de cassation d'ordonner une enquête judiciaire “crédible” et “exhaustive” contre Vidiye Tshimanga, ex-conseiller du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, cité dans une affaire de corruption.

Cette ONG de défense et promotion des droits de l’homme soutient que loin d’être un fait anodin, les propos imputés à Vidiye Tshimanga dans les vidéos qui circulent sont susceptibles de revêtir le caractère pénal.

Dans le même ordre d’idée et afin de lutter contre les scandales du genre, L’ACAJ appelle le directeur de cabinet du président de la République à « mettre en place une politique de tolérance zéro en vue d'éliminer toutes les brebis galeuses qui seraient encore tapies dans les couloirs de la présidence de la République et useraient de leur position pour exercer pression et/ou trafic d'influence pour satisfaire leurs intérêts égoïstes ».

Relire : RDC : Vidiye Tshimanga démissionne de son poste de conseiller stratégique de Tshisekedi

Qu'à cela ne tienne, dans son communiqué, ACAJ salue le comportement de Vidiye Tshimanga, qui a précipité sa démission après que ce scandale politico-financier dans lequel il est cité a été porté à la connaissance du public.

« Par ce fait, il (Vidiye Tshimanga, ndlr) administre la preuve qu'il est un homme d'Etat et républicain respectueux de la personne du Chef de l'Etat, qu'il est appelé à servir, même en dehors des  institutions », dit ACAJ, précisant qu’il est l’un des rares politiciens à avoir le courage de quitter les affaires à la suite d’un scandale.

Et d’ajouter :

« C’est un exemple pour démontrer à la classe politique qu’il existe une vie décente et apaisée en dehors des fonctions politiques. Il ne faudrait pas faire croire à l’opinion que sans la politique il n’y a point de vie ».

A l’instar d’ACAJ, plusieurs autres acteurs de la société civile ont exigé une enquete “plus vaste qui viserait tout l'entourage de Félix Tshisekedi”.

Lire aussi : Affaire Vidiye Tshimanga: des acteurs de la société civile exigent une enquête judiciaire plus vaste qui viserait tout l’entourage de Félix Tshisekedi

Pour rappel, des vidéos montrant Vidiye Tshimanga en train de proposer aux pseudos investisseurs ses services pour l’acquisition des licences minières en RDC font le tour de la toile depuis jeudi. Il a été filmé en cachette.  Mais le concerné insiste que c’est un « grossier montage et des calomnies qui ont porté atteinte à sa dignité et à celle du Chef de l'État ». Il a aussi promis de prouver, preuves à l’appui, que ses propos ont été détournés dans les vidéos qui circulent.

Gabrielle Kasongo, stagiaire UCC

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une