Gaborone United vs Vclub (1-0) : « ce n’est pas facile de commencer une compétition sans matchs en jambe » (Jacques Temopele)
Lundi 12 septembre 2022 - 12:21
As Vclub illustration joueurs
Illustration. Les joueurs de l'As Vclub au stade des Martyrs/Ph. droits tiers

L'Association sportive Vclub de Kinshasa s'est inclinée (0-1), ce dimanche 11 septembre, en déplacement, devant  la formation de Gaborone United (Botswana) lors du match aller du premier tour préliminaire de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF). 

C’est une entrée en la matière compliquée pour les dauphins noirs, qui sont dans l’obligation de l’emporter avec au moins deux buts d’écart au match retour pour se qualifier au prochain tour.

Cette contre-performance, quelques joueurs interrogés à l’issue de cette rencontre tentent de la justifier par le manque de compétition sur le plan local. Le championnat de la Ligue national de football (LInafoot) n’ayant toujours pas démarré, les joueurs avouent « être en manque du temps de jeu ».

« Premièrement, nous n’avions pas eu à faire la reconnaissance du terrain. Le match n'a pas été facile. On a essayé de se remobiliser en deuxième période pour chercher le but mais dommage que nous n'ayons pas pu marquer. Mais au match retour, nous allons arranger là où ça n’a pas marché. Nous demandons aux supporters de venir nombreux nous soutenir au match retour. Ce n'est pas facile de commencer ce genre de compétitions sans des matches en jambe. Mais nous allons nous mobiliser et essayer de gagner le match retour », a déclaré l'attaquant Jacques Temopele.

C’est aussi quasiment le discours du défenseur central Varel Rosan : « on peut dire que c’est une sortie ratée puisque nous avions perdu le match. Mais il faut voir aussi la période que nous traversons. Nous n’avons pas encore commencé le championnat, nous sommes en manque de temps de jeu (...). On va essayer de qualifier l'équipe à la maison ».

À cette raison majeure, s'ajoute aussi l'absence de reconnaissance du terrain du Botswana National Stadium par les joueurs du club kinois. Une situation qui aura visiblement aussi impacté dans le jeu. C’est ce qu’a souligné notamment le défenseur Ismaël Zagre.

« Nous avions joué sur terrain qu’on ne connaissait pas. On ne connaissait pas non plus très bien l’adversaire. Mais je pense qu’au match retour, nous avons toutes nos chances de gagner. Je promets aux supporters que nous allons nous battre. Chacun va donner tout ce qu'il a pour qu'on puisse se qualifier », a-t-il dit, commentant aussi au passage sa prestation individuelle : « J’ai donné le meilleur de moi-même. J’ai essayé de faire de tout mon possible pour contribuer à la victoire de l’équipe. Ma performance, je la laisse au coach de juger. Il nous a manqué la chance puisque nous avons eu beaucoup d’occasions pour marquer ».

Le match retour est prévu pour ce dimanche 19 septembre au stade des Martyrs. En cas de qualification, les dauphins noirs affronteront le vainqueur de la double confrontation qui oppose le Rail Club Kadiogo (Burkina Faso) à l'Asante Kotoko (Ghana) dont le match aller ne se dispute que ce lundi 12 seau Burkina Faso.

Patricia CIKOMOLA, stagiaire UCC

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une