IXes jeux de la francophonie : Isidore Kwandja rappelle aux sociétés qui exécutent les travaux de tenir le délai, car "on ne peut pas reporter pour la troisième fois"
Lundi 29 août 2022 - 18:26
Photo actualite.cd
Photo actualite.cd

Le Directeur national du lx jeux de la francophonie Isidore Kwandja, a effectué ce lundi 29 août une visite d'inspection dans les différents sites qui vont abriter les IXèmes jeux de la francophonie à Kinshasa. Reportés déjà à deux reprises, Isidore Kwandja tient à la tenue de ces jeux du 28 juillet au 6 août 2023.

Selon lui, les travaux évoluent avec les fondations, dans la plupart des sites déjà, malgré quelques problèmes dûs au respect du plan du décaissement des fonds par le gouvernement.

"J'ai trouvé les ouvriers sur les chantiers en train de travailler et le gros du travail qui est fait dans le cadre des infrastructures sportives, ce sont les fondations. Elles sont pour la plupart à 90%, la plupart des entrepreneurs m'ont dit qu'ils ont commandé des structures métalliques qui pourront être à Kinshasa d'ici trois mois. D'ici la fin d'année, nous allons voir une grande évolution. Nous serons en mesure d'organiser les jeux parce que nous faisons le suivi nécessaire, parce que le gouvernement a pris les choses au sérieux et en train de mettre les moyens nécessaires. Nous espérons maintenant que toutes les commandes qui ont été faites seront prête et livré d'ici la fin de l'année pour que les structures métalliques sont montés. Presque tous ont déjà fait des commandes des structures métalliques, parce qu'il s'agit des structures sportives, on ne va pas monter des briques jusqu'aux toitures", a déclaré à la presse Isidore Kwandja après la ronde des sites. 

Et de poursuivre : 

"Le gros, c'est de faire les fondations. Les structures métalliques, c'est autour de 40% à 50%, les fondations autour de 30 %, donc si les structures métalliques arrivent d'ici deux trois mois, nous serons autour 70 % ou 80 % et il ne restera que les travaux de finissage. Nous faisons le suivi, nous faisons des observations à certaines entreprises pour leur rappeler le délai à respecter, parce qu'il y a des délais, on ne peut pas reporter pour la troisième fois. Les entreprises m'ont fait remarquer que le paiement doit suivre ça, c'est important, nous ne devrions pas perdre une journée, parce que les jours sont comptés. Du côté du gouvernement, nous devrions faire un effort enfin que les entrepreneurs ne trouve pas les raisons pour expliquer ou justifier leur retard ".

 

Plusieurs sociétés trouvées sur les sites ont exprimé leur mécontentement dans le respect du plan du décaissement par le gouvernement. Selon elles, ce retard est une raison du retard dans l'exécution des travaux. Certaines interpellent l'agence congolaise des grands travaux (ACGT), qui retardent à donner son approbation sur les études menées. Plusieurs travaux doivent être finalisés, ils s'agît de la construction d'un gymnase jumelé, la rénovation du stadium de basketball au site du Stade des Martyrs, les travaux de rénovation du bâtiment du Centre d'informations techniques au Stade des Martyrs, la réhabilitation et modernisation du terrain annexe du Stade des Martyrs, la réhabilitation de la voirie et réseaux divers, assainissement, électricité, voirie, déchets solides, l'approvisionnement en eau potable et gestion des eaux usées, la construction du mur de clôture du stade des Martyrs, la construction du hall de tennis de table et la construction du Village des jeux de la Francophonie + voiries et réseaux divers sur le site Tata Raphaël.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une