RDC-Butembo : trois des assaillants armés ayant attaqué la prison lynchés par des jeunes
Mercredi 10 août 2022 - 14:01
Boulevard Président de la République à Butembo/Ph ACTUALITE.CD

Trois jeunes gens qui faisaient partie du groupe d’assaillants armés qui ont attaqué la prison centrale de Butembo (Nord-Kivu), dans la nuit du mardi à ce mercredi 10 août, ont été lynchés par des jeunes à Mumole, dans la cellule Kavale du quartier Kalemire.

Un témoin qui s’est confié à ACTUALITE.CD affirme que les personnes lynchées ont été interceptées par des habitants autour de 6 heures locales alors qu’elles tentaient de rejoindre d’autres membres du gang.

« C’était au tour de 6 heures locales. Des habitants ont aperçu trois jeunes gens, qui portaient de jambières sales. Informés de l’attaque de la prison, les habitants ont commencé à les verbaliser mais ces jeunes gens ne savaient pas préciser d’où ils venaient et où ils allaient. Brusquement, à quelques mètres de là, les habitants découvrent deux armes AK 47, des munitions et des tenues ressemblant à celles des militaires congolais. Ils ont directement conclu qu'il s'agissait des assaillants qui les ont abandonnés pour bien se dissimuler et les ont brûlés vifs », témoigne à ACTUALITE.CD un habitant de Mumole qui a requis l’anonymat.

Selon des témoins, ces jeunes gens faisaient partie du groupe d’assaillants armés qui ont attaqué nuitamment la prison centrale de Butembo et libéré des centaines de détenus parmi les 874 dont 24 femmes et six nourrissons qui étaient en prison la veille, à en croire Jean-Baptiste Musayi, président de la société civile de Vulamba, commune dans laquelle est érigée la prison .

« Jusqu'à 6 heures locales, ils erraient dans nos quartiers ici. Ils auraient quitté la prison et ont rejoint l’axe Mutsanga-Vuhira-Mavono », ajoute notre source.

Des enlèvements et actes de pillages signalés

A leur passage, des assaillants ont pillé certaines boutiques aux ronds-points Mumole, 4 Km et près du cimetière Le copain, et ont enlevé des personnes, notamment des jeunes filles et garçons qui veillaient dans des maisons de commerce pillées.

« J’ai vu deux boutiques pillées, dans l’une ils ont emporté deux jeunes filles qui y passaient la nuit. J’ai échangé avec deux autres jeunes rescapés qui se sont échappés l’un à Vuhinga et l’autre à Mavono. Ils témoignent que parmi les assaillants il y a des enfants et sont lourdement armés. Ils escortaient aussi des détenus », indique à ACTUALITE.CD un membre de la société civile de la commune de Bulengera.

ACTUALITE.CD a également visionné une vidéo non encore authentifiée mais attribuée à un habitant qui a filmé au travers les fenêtres, des hommes armés présentés comme des assaillants qui ont attaqué la prison de Kakwangura. Dans cette vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux, on y voit des hommes armés de fusils, tirant des chèvres et des moutons, un enfant capturant une poule et deux jeunes filles, dans une atmosphère de l’aube.

Claude Sengenya

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une