RDC: les combats s’intensifient ce mardi entre FARDC et M23 près de Kibumba
Mardi 24 mai 2022 - 08:36
Illustration
FARDC

Des échanges des tirs et combats sont signalés entre les "M23" et l’armée congolaise ce mardi matin dans groupement de Buhumba, tout près de Kibumba, à 25Km nord de la ville de Goma et à moins de 5km vers la frontière avec le Rwanda.

Mardi toute la journée, selon les sources sécuritaires, les positions de l'armée auraient été bombardées. 

Plusieurs sources rapportent des dégâts, y compris parmi les civils à Katale et Rumangabo, toujours dans la province du Nord Kivu.

A en croire des sources proches des services congolais de défense et de sécurité contactées, tout est fait pour rapidement maîtriser la situation et protéger davantage Goma et ses environs. 

Ces évènements se déroulent dans un contexte marqué par la non participation du M23 Aile Bisimwa/Makenga aux discussions autour du processus de Nairobi. 

Entre-temps, l'Armée rwandaise (RDF) accuse les FARDC d’avoir bombardé ses positions. Selon le Colonel Ronald Rwivanga, le porte-parole militaire de l'Armée rwandaise, hier lundi 23 mai 2022, entre 9 h 59 et 10 h 20, des tirs de roquettes des FARDC avaient été tirés dans le secteur de Gahunga dans le district de Burera ainsi que dans les secteurs de Kinigi et Nyange dans le district de Musanze, blessant plusieurs civils et endommageant des biens. Il a également fait savoir qu'ils ont demandé « au Mécanisme conioint de vérification d'ouvrir une enquête urgente et que les autorités rwandaises ont également demandé à leurs homologues congolais d'enquêter sur cet incident »

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une