Forum katangais : les participants appellent à faire "barrage au pillage systématique des minerais bruts sous le regard complice des autorités établies"
Dimanche 22 mai 2022 - 17:30
Une mine de cuivre dans à Lualaba/Ph ACTUALITE.CD
Une mine de cuivre dans à Lualaba/Ph ACTUALITE.CD

Les participants au forum sur la réconciliation des katangais se sont insurgés contre "le pillage systématique des minerais bruts" du Katanga. Pour eux, il temps que le peuple d'immenses richesses que Dieu a dotées au sol et sous sol katangais.

"Révolté par les pillages abusifs et systématiques des minerais particulièrement ces derniers temps et plus souvent illégalement sans créer ni emploi ni valeur ajoutée ni bénéficiant nullement au Katanga pas plus qu'au reste du Congo. Conjuguer des efforts pour défendre un leadership katangais fort dans tous les domaines, au plan politique, national, local et international, protéger la langue Swahili dans le support de communication, surmonter la division car l'heure est au rassemblement de tous, socle de notre réconciliation, faire barrage au pillage systématique des minerais bruts sous le regard complice de nos autorités établies. Aux filles et fils du Katanga de préserver l'unité du Katanga et de résister contre toute menace à l'identité katangaise d'où qu'elle vienne, de garantir la maîtrise de l'espace politique socio-économique culturel du Katanga par les Katangais", disent les participants dans un compte rendu lu par le père Jean Nyembo au cours de la messe sanctionnant la fin du Forum.

Prônant la réconciliation à toute question, ils ont recommandé la création d'un cadre permanent de concertation de résolutions des conflits entre katangais, un conseil d'arbitrage et de conciliation, la création et mise en place pour les questions de développement intégré et d'investissement du Katanga ainsi que la création d'un centre d'études katangais.

"Incarnés et promouvoir les valeurs authentique katangaises, de courage, de travail, de solidarité, du respect des aînés et des nos us et coutumes, à l'attachement à la terre de nos ancêtres, de la dignité personne et de l'hospitalité, vivre toujours dans la fraternité, l'unité et la concorde dans le respect nos différences, retisser et raffermir la confiance, la convivialité et l'amour entre katangais et katangaises issus du Katanga démembrés et participer à la concorde nationale, enterrer la hache de guerre et nous réconcilier en nous pardonnant dans la vérité, vivre dans la solidarité en privilégiant le dialogue constructif et la résolution pacifique des conflits", ont-il ajouté.

Les participants ont affirmé avoir procédé à une analyse sans complaisance des différentes causes de conflit et divisions des filles et fils du Katanga et dit avoir tiré les leçons des conséquences néfastes que ces conflits et querelles infligent au processus du développement dans "notre espace géographique ainsi qu'à notre avenir commun".

En outre, ils se sont résolus à "ne plus répéter les erreurs du passé qui nous ont distrait de notre noble mission d'édifier une société paisible et de faire". C'est ainsi, qu' ils ont proposé la création dans tous les secteurs de la vie "des espaces viables et promouvoir les initiatives concrètes de collaboration et de coopération entre les 4 provinces issues de découpage du Katanga en vue d'un épanouissement collectif et solidaire". 

Le forum a été initié par l'évêque du diocèse de Lubumbashi Monseigneur Fulgence Muteba regroupant les personnalités politiques, socio-culturelles et religieuses du Grand Katanga dont Joseph Kabila et Moïse Katumbi qui, d'ailleurs, se sont serrés les mains en plein messe prouvant la réconciliation voulue par les organisateurs, 7 ans après.

Fonseca MANSIANGA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une