Hausse des cas covid-19 au Grand-Katanga : le ministre de la santé et le comité multisectoriel appelés à prendre des mesures nécessaires pour stabiliser la situation
Lundi 16 mai 2022 - 10:29
Agents de riposte contre Covid-19 à Kolwezi.jpg
Agents de riposte contre la Covid-19 à Kolwezi/Ph. droits tiers

Véronique Kilumba Nkulu, vice-ministre de la santé publique, hygiène et prévention, a présenté, à la dernière réunion du conseil des ministres, la situation de la pandémie de la Covid-19 en République Démocratique du Congo. Il ressort de son rapport que l'accalmie se consolide et le contrôle sanitaire reste renforcé dans les frontières.

Cependant, elle a relevé une “augmentation” des cas de contaminations précisément dans les provinces du Lualaba et du Haut-Katanga, qui sont des zones minières fréquentées par les ressortissants des pays qui connaissent des flambées des cas de Covid-19 actuellement.

Toutefois, a-t-elle rassuré, la surveillance s'accentue pour détecter le variant du virus en circulation autant le dépistage et la vaccination s'intensifient pour prévenir contre une éventuelle nouvelle vague dans les mois à venir dans notre pays.

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a invité le ministre de la santé et le comité multisectoriel à prendre toutes les mesures nécessaires en vue de stabiliser la situation. Aussi, il a rappelé la nécessité de continuer à respecter les gestes barrières encore en vigueur.

« A propos de l'augmentation des cas Covid-19 dans la province de Lualaba, le Premier ministre, chef du gouvernement a encouragé le ministre de la santé en collaboration avec le comité multisectoriel de riposte à prendre toutes les mesures utiles quant à ce. Il a, par la même occasion, rappelé à toute la population que les mesures barrières contre cette pandémie sont toujours en vigueur et qu'il n'est pas ici question de baisser la garde », rapporte le compte rendu du 53e conseil des ministres.

Complétant le docteur Jean-Jacques Muyembe lors de la conférence de presse hebdomadaire du mercredi dernier, le docteur N'sion, responsable des opérations au secrétariat technique de riposte contre la Covid-19 avait aussi estimé que ces cas sont importés. Étant une province à forte activité minière, il suspecte des personnes qui seraient venues de la Chine et de l'Afrique du Sud et que le faible taux de vaccination dans cette partie du pays facilite cette forte contamination.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une