Kongo Central : les attentes de la population après l'élection d’un nouveau gouverneur
Jeudi 12 mai 2022 - 09:34
matadi

Monsieur Guy Bandu Ndungidi a été élu nouveau gouverneur du Kongo Central le 9 mai dernier à l’issue d’une élection qu’il a remportée devant la sénatrice Nefertiti Ngudianza.  

Ce membre de l’UNC (Union sacrée) devrait se mettre rapidement au travail puisque les attentes de la population sont nombreuses au regard de la situation un peu “chaotique” que traverse la province du Kongo Central ces derniers mois. 

Il s'agit entre autres de la situation concernant les dix territoires et les deux grandes villes de la province, confrontés presque tous aux mêmes problèmes comme l'a, en effet, déclaré, à ACTUALITE.CD, Honoré Kukenga, un habitant de Kimvula, territoire situé à 360 kilomètres à l'Est de Matadi. 

" Ces problèmes sont notamment liés aux infrastructures routières et autres voies des dessertes agricoles devenues présentement dans un état d'impraticabilité avérée ; à la cohésion provinciale de plus en plus fragilisées ...etc ", note-t-il. 

Pour sa part, Kuansambu Mbiyavanga, habitant de l'ancienne cité de Lukala, pense qu'avec “ le changement de nouvelles autorités à la tête du Kongo Central, des efforts titanesques seront fournis pour réhabiliter au plus vite les routes de desserte agricole qui constituent actuellement la seule et l'unique solution susceptible de mettre une fois pour toute un terme à l'exode rurale devenue monnaie courante en milieux ruraux suite au mauvais état des routes qui rend difficile l'écoulement des produits de cuisine de paysans ”.

Cette situation, a précisé un habitant de la ville de Boma, met surtout en mal la jeunesse, qui préfère abandonner les villages pour s'installer dans les milieux urbains.

Le docteur Guy Bandu Ndungidi devrait également se pencher sur un phénomène qui prend de plus en plus de l'ampleur dans certaines villes de la province, indique un habitant de Matadi. C'est celui des Djaleloistes, c'est-à-dire “ des gens qui se recrutent parmi les sans emplois, les journalistes et autres habitués à longueur des journées à acclamer les autorités et à se livrer à leur donner de fausses informations visant la nuisance dans le but primordial de gagner de l'estime et la confiance du chef”. 

A ce résident de Matadi d’ajouter : 

“ Ce sont les mêmes figures qui ont acquis les habitudes de roder autour des autorités et qui sont perceptibles presque partout depuis l'époque des gouverneurs Mbatshi Batshia, Jacques Mbadu, Atou Matubuana voire tout récemment pendant le peu de temps de règne du Gouverneur a.i. Justin Luemba Makoso. Ils mangent, sans gêne aucune, sur tous les râteliers et sont connus de tous. Ces méthodes cavalières frisant la honte sont à bannir à tout prix au Kongo Central”.

L'on croit savoir que le docteur Guy Bandu Ndungidi qui est interpellé va devoir mettre au plus vite fin à ces phénomènes, synonyme de tralala.

Dany Kinda-N'zita, à Matadi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une