Ebola en Equateur : avec seulement 3 cas confirmés jusque-là, Jean-Jacques Muyembe rassure que la situation est sous contrôle
Jeudi 12 mai 2022 - 14:18
Photo d'illustration/droits tiers

Le Professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum, coordonnateur de la riposte contre la maladie à virus Ebola en République RDC a, lors de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi 11 main, fait le point sur la situation de l'épidémie à virus d'Ebola dans la province de l'Equateur. D'après ce virologue congolais, le virus est à l'heure actuelle sous contrôle par les équipes mises en place.

Jean Jacques Muyembe Tamfum, qui s'est réjoui de cette situation, justifie cela par le fait que depuis la déclaration officielle de la 14e épidémie d'Ebola, l'on a dénombré jusque-là que 3 cas seulement.

" Notre épidémie était déclarée le 22 avril 2022 et jusqu'à aujourd'hui donc le 11 mai, nous n'avons que 3 cas et malgré toutes les recherches, investigations faites sur place pour chercher les contacts et les contacts de contact nous n'avons que ces trois cas confirmés. Pour moi, c'est une bonne nouvelle ce qui veut dire que la République Démocratique du Congo a acquis vraiment l'expérience dans la gestion des épidémies des maladies à virus Ebola d'autant plus que nous avons d'autres outils de réponse tels que le vaccin et le traitement, le vaccin pour prévenir et le traitement pour guérir, soigner ceux qui sont malades ", a expliqué Jean-Jacques Muyembe devant la presse.

Et de poursuivre :

" Toutes ces activités fonctionnent et les analyses se font également sur place. Dans le temps on devrait prélever des échantillons, les envoyer ici à Kinshasa à l'INRB, mais le laboratoire provincial de Mbandaka est maintenant capable également de faire le diagnostic sur place; ce qui veut dire que pour moi c'est une bonne gestion et nous croyons que l'épidémie est sous contrôle ". 

Depuis le début de la 14è épidémie, les équipes de surveillance de l'OMS, du ministère de la santé se mobilisent chaque jour pour intensifier la recherche active des cas dans les centres de santé, passant en revue les registres de consultation.

" Ce travail leur permet d'approfondir les investigations à travers ces registres de consultation pour identifier les malades qui répondent à la définition des cas. Si ces derniers sont en ambulatoire, les équipes se rendent dans la communauté pour les recherches et les investiguer ", lit-on sur le compte Twitter de l'OMS RDC.

La semaine dernière, le ministre de la santé publique, hygiène et prévention Jean-Jacques Mbungani a séjourné dans la province de l'Equateur. Il était question pour lui d'évaluer la riposte mise en place contre cette épidémie de la maladie à virus Ebola.

Depuis sa déclaration par le ministre de la santé, la 14e épidémie de la maladie à Virus Ebola a déjà fait 3 morts et plus de 400 contacts.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une