Breaking news

Covid-19 en RDC : « l'accalmie se poursuit sauf dans la province de Lualaba où les cas ne cessent d'augmenter » (Jean-Jacques Muyembe)
Jeudi 12 mai 2022 - 15:17
Illustration
Photo d'illustration/Droit tiers

L’évolution de la pandémie à Covid-19 en RDC était au centre des échanges entre le professeur Jean-Jacques Muyembe, Coordonnateur du secrétariat technique de la riposte et les journalistes mercredi 11 mai 2022 à Kinshasa. Il ressort de cet échange que l'accalmie se poursuit dans 25 sur 26 provinces du pays.

À l'en croire, la situation reste cependant préoccupante dans la province de Lualaba qui est actuellement l'épicentre de la maladie avec un nombre élevé des cas positifs.

« La situation générale de la Covid-19 dans notre pays c'est également cette accalmie d'une façon globale mais malheureusement il y a une province qui nous préoccupe beaucoup c'est la province de Lualaba où on a enregistré une moyenne de 35 nouveaux cas par jour. De la semaine du 18 à la semaine du 28, le nombre de nouveaux cas est passé de 26 à 108 donc c'est beaucoup et même le taux de positivité, donc les analyses, les tests qu'ils font là-bas 48% sont positifs pour la Covid-19 et 3 zones de santé sont affectées : Dilala, Kanzenze et Manika. Comme vous savez c'est une province où il y a beaucoup de mines, une partie de la population qui travaille dans les mines et donc affectée, si nous ne faisons pas attention ça peut même paralyser les activités minières dans cette province », a alerté le docteur Jean-Jacques Muyembe.

Face à cette situation, il a annoncé la descente imminente des équipes de Kinshasa sur place afin d'appuyer l'équipe de riposte provinciale.

« C'est pour cela que le secrétariat technique a décidé d'envoyer une mission d'experts du niveau central pour aller appuyer donc la réponse Covid-19 dans cette province. Je pense très prochainement qu'on va se rendre dans la province de Lualaba pour mieux contrôler cette épidémie là-bas », a-t-il rassuré dans sa communication.

Complétant le docteur Jean-Jacques Muyembe, le docteur N'sion, responsable des opérations au secrétariat technique de riposte contre la Covid-19 estime que ces cas sont importés. Étant une province à forte activité minière, il suspecte des personnes qui seraient venues de la Chine et de l'Afrique du Sud et que le faible taux de vaccination dans cette partie du pays facilite cette forte contamination.

« Nos vagues, nos épidémies sont importées, il y a la première de cause que nous sommes entrain de suspecter c'est justement l'importation des nouveaux cas et à l'origine lorsque vous regardez les investigations, le premier cas de la province de Lualaba serait venu de la Chine et de l'Afrique du Sud, ce sont les trois personnes qui sont arrivés et seraient à la base de la nouvelle contamination. Malgré l'arrivée des nouveaux cas comme vous le savez nous avons une prévention pour toutes les personnes qui vivent autour des cas c'est la vaccination. Le taux de vaccination est faible et je pense que c'est encore un moment où il faut marteler pour que les personnes se vaccinent davantage pour éviter de se faire contaminer lorsqu'il y a l'introduction des nouveaux cas. À part cela, il y a aussi des mesures de prévention qui ont été édictées par le secrétariat technique », a-t-il expliqué.          

D'après le bulletin du mardi 10 mai 2022, depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 87.698 cas confirmés, dont 87.696 et 2 cas probables. Au total, il y a eu 82.142 personnes guéries et  1.338 décès. L'accalmie de la pandémie en RDC a été consacrée par la levée de plusieurs mesures notamment le couvre-feu.S

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une