Kongo Central : dressant un tableau sombre de la situation au sein de la province, Jean-Claude Vuemba appelle le nouveau gouverneur à être fort et se mettre rapidement au travail
Mardi 10 mai 2022 - 08:46
Sur le Pont Maréchal à Matadi
Sur le Pont Maréchal à Matadi/Ph.ACTUALITE.CD

Le président de l'Assemblée provinciale du Kongo central, Jean Claude Vuemba, a réagi à l'élection de Guy Bandu comme nouveau gouverneur de la province. Dans une interview accordée à ACTUALITE.CD, ce lundi 9 mai, il dresse un tableau sombre de la situation que traverse actuellement la province du Kongo Central.

M. Mvuemba a notamment cité la recrudescence de l'insécurité ou encore le manque d'électricité. Il appelle, pour ce faire, le nouveau gouverneur à être fort et se mettre rapidement au travail avant que les félicitations n’arrivent. 

“ Comment voulez-vous que la province du Kongo Central ne peut même pas offrir des bancs à des nouvelles écoles dès lors que les tensions politiques ne s'y prêtaient pas. Comment voulez-vous que, depuis que l'Assemblée provinciale a bloqué l'avenant sur la route nationale numéro 1 entre Kinshasa et Matadi, rien n'est encore fait ? Nous venons de commencer à avoir maintenant des dividendes de la PERECO, il reste maintenant que les trois ministres, ceux des finances, de l'économie et des hydrocarbures abrogent leurs arrêtés ministériels pour que nous puissions percevoir les 10% de l'environnement qui sortent à Moanda. De tout cela, il y a aussi le problème d'électricité. N'oublions pas aussi le problème de la sécurité. La sécurité est très mauvaise au Kongo Central. Nous n'avons jamais connu ce qu'on est en train de connaître. Les gens fuyaient Kinshasa pour retrouver la paix au Kongo Central mais aujourd'hui c'est l'inverse. Je crois que le prochain gouverneur, je ne peux pas le féliciter, je lui dis simplement qu'il soit fort avant que les félicitations arrivent parce que vous allez retrouver la province détruite ”, a dit, à ACTUALITE.CD, Jean Claude Mvuemba. 

Le président de l'organe délibérant du Kongo Central dit attendre du nouveau gouverneur de " rassembler le peuple Kongo" pour s'inscrire dans la dynamique du développement.

" L'attente, c'est de rassembler le peuple Kongo parce que durant deux ans, on s'est tellement fait du mal. Il est temps que nous puissions nous asseoir. Ce n'est pas une réconciliation parce que nous sommes nés Ne Kongo, c'est l'arbre à palabre qui a parlé et que maintenant tous on se met derrière le couple du gouvernorat pour que nous puissions aller de l'avant. Après la paix, c'est le développement de la province. La province est détruite car elle n'a jamais été reconstruite. Comment voulez-vous qu'à cet instant, que ce soit les écoles, les centres médicaux, même là où on pouvait s'attendre en agriculture, il y a des produits qui pourrissent dans les rues ", s'exclame Jean Claude Mvuemba. 

Guy Bandu Ndungidi, le nouveau gouverneur de la province du Kongo Central, a été élu ce lundi 9 mai lors du deuxième de l’élection organisée à l’Assemblée provinciale. Sur les 41 députés qui ont pris part au vote, il a obtenu 33 voix contre seulement 8 pour son challenger, la sénatrice Nefertiti Ngudianza. 

Guy Bandu, membre de l’Union pour la nation congolaise (UNC) était porté par l’Union sacrée de la nation. Il succède à Atou Matubuana démis de ses fonctions en décembre 2020.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une