Breaking news

RDC: l’injonction de la ministre de la justice au parquet concerne tous les volets de l’enquête Congo Hold-up 
Mercredi 24 novembre 2021 - 07:30
Visuel Justice
Visuel service infographie/ACTUALITE.CD

Rose Mutombo, ministre de la justice, a confirmé à ACTUALITE.CD, que l’injonction qu’elle a donnée au procureur général près la Cour de cassation concerne la globalité des révélations faites par Congo Hold-up. Une lettre a d’ailleurs été adressée au parquet à cet effet pour ouverture d’une instruction judiciaire et éventuellement des poursuites.

Les révélations se succèdent. Et cela ne surprend pas le gouvernement. Patrick Muyaya, ministre de la communication et des médias, a même affirmé que ces données vont alimenter les enquêtes judiciaires. Il a même soutenu que ses collègues ont collaboré avec les journalistes auteurs de ces enquêtes en répondant aux questionnaires leurs ont été envoyés. 

Certaines de ces révélations ont déjà fait l’objet d’une prise en charge par le parquet, confirment les autorités congolaises.

Congo Hold-up est un travail d’enquête collaborative couvrant une période de 10 ans. Plusieurs médias dont Mediapart, RFI, De Standaard, Le Soir, NRC, Der Spiegel, InfoLibre, Politiken, Expresso, VG, Nacional, RCIJ, Bloomberg, L'Orient le Jour, BBC Africa Eye, KvF, The Namibian, The Continent et The Wire ont participé à ces investigations. Il s’agit de la plus importante fuite des données venant du continent africain, selon Henri Thulliez, directeur de la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF).

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une