Breaking news

RDC-CENI : même après l’investiture, le CDUC exhorte Félix Tshisekedi à renoncer à l'ordonnance présidentielle du 22 octobre (Déclaration)
Mercredi 27 octobre 2021 - 20:45
Photo/ Actualité.cd
Photo/ Actualité.cd

Dans une déclaration signée par sa directrice exécutive Arlette Odia, ce 27 octobre, le Collectif pour le Développement et l'Unité du Congo (CDUC) a réagi au sujet de l'adresse de Félix Tshisekedi relative à l'investiture des nouveaux membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la lecture de l'ordonnance présidentielle y afférente ainsi que la cérémonie officielle de prestation de serment des membres. 

Le CDUC fait remarquer que, « bien avant cela, le Président de la Commission spéciale dite paritaire a affirmé, à travers ses sorties médiatiques intempestives, que sa commission avait enregistré 62 candidatures au total, dont 42 retenues, puis 12 validées alors que ladite commission ne pouvait en recevoir que 15, conformément à l'article 10 de la Loi portant organisation et fonctionnement de la CENI ». 

Et de renchérir, « l’investiture de douze (12) membres seulement sur les quinze (15) attendus, d'une part, le musellement de la société civile dévoilé par le député précité (président de la Commission), d'autre part, traduit l'intention, pour les ennemis de la paix, d'embraser le pays et de compromettre la tenue des élections crédibles et apaisées dans le délai constitutionnel ». 

Ce collectif constate avec regret la prise en otage du processus électoral par la majorité présidentielle, restée insensible à la demande commune aux forces politiques aussi bien celles de la majorité que celles de l'opposition de procéder de manière concertée à la composition d'une CENI consensuelle et crédibilisée. 

Ainsi, il exhorte le Chef de l'Etat à renoncer à l'ordonnance présidentielle Nº21/084 du 22 octobre 2021 portant investiture des membres de la CENI, comme ce fut le cas pour l'Ordonnance Nº21/036 du 30 juin 2021 portant nomination des Administrateurs de la Banque Centrale du Congo, « dans le but de rétablir l'ordre politique et social troublé par l'exclusion systématique des forces les plus représentatives dans le processus de désignation des animateurs de la CENI ».

Par ailleurs, cette plateforme encourage l'ensemble des forces politiques et sociales du pays à disposer de toutes les voies de droit pour la mise en place d'une CENI dont les animateurs en seront véritablement l'émanation. Le CDUC appelle le peuple congolais, toute tendance confondue à rester mobilisé et à se joindre à la démarche citoyenne visant à sauvegarder les acquis de la République mais réaffirme également son engagement à toujours porter les revendications des citoyens lésés et à les défendre fidèlement auprès des décideurs.

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une