Breaking news

Année scolaire 2021-2022 en RDC : la gratuité de l’enseignement maintenue au primaire, les gouverneurs appelés à « réduire drastiquement » les frais scolaires au secondaire
Vendredi 10 septembre 2021 - 14:27
Un enseignant en plein cours/Ph. ACTUALITE.CD

Le ministre de l'enseignement primaire secondaire et technique (EPST), a signé, le mardi 7 septembre, une circulaire sur les frais scolaires pour l'année 2021-2022 dans les établissements publics et privés de l'EPST. Tony Mwaba Kazadi a martelé que l’année scolaire 2021-2022 est placée sous le signe de la « poursuite des efforts pour la consolidation et la pérennisation de la gratuité ».

Dans ce document adressé aux gouverneurs des provinces, le ministre de l’EPST appelle les chefs des exécutifs provinciaux, à qui reviennent les prérogatives de fixer les frais scolaires, à les réduire drastiquement surtout pour la rubrique frais de fonctionnement au niveau de maternel, du secondaire et de l’humanité non prise en compte par la gratuité.

M. Mwaba a, en outre, fixé le minerval à 1000 FC par élève des niveaux d'enseignement secondaire général, cycle court et des humanités. Le même montant pour les frais de la carte nationale d'identification de l'élève des frais de bulletin scolaire. Des frais pour l'enseignement à distance sont fixés à 5 000 FC par élève pour tous les élèves des établissements publics d'enseignement secondaire et technique des écoles pilotes des provinces ciblées (Grand Katanga, Sud-Kivu, Nord-Kivu, Kinshasa, Kongo Central).

Dans le cadre de la mise en œuvre de la gratuité décrétée en 2019, le ministre rappelle que les frais scolaires sont « définitivement et totalement supprimés pour les classes du cycle primaire des établissements publics d'enseignement ».

L’année scolaire 2020-2021 a été clôturée le mercredi 8 septembre. La rentrée scolaire 2021-2022 est programmée pour le 4 octobre 2021.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une