Kinshasa : un colonel de la LENI tué par inadvertance par un des ses gardes du corps au cours d’une altercation impliquant notamment un taxi-moto  
Dimanche 29 août 2021 - 17:50
Barrière policière
Barrière policière

Le Colonel Polydor Kasongo, commandant second de la Légion nationale d'intervention (LENI), une unité de la police nationale congolaise (PNC), a été tué ce dimanche par un de ses gardes du corps à Pompage, dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa.

Selon les récits des sources policières contactées par ACTUALITE.CD, l’officier supérieur revenait de l’église avec ses enfants et sa femme. Le drame s’est produit alors qu’il était bloqué dans un embouteillage. Un des ses gardes du corps est descendu du véhicule pour fluidifier la circulation et se serait heurté à la résidence d’un motard. La situation a rapidement dégénéré. Dans l’altercation, le policier a tenté d’effectuer un tir de sommation pour se défaire de l’opposition des motards. La balle a atteint le torse du colonel qui assis dans son véhicule. Son décès a été constaté à Ngaliema Center. 

Le policier auteur du tir a été arrêté. Les motards impliqués dans l’incident sont en fuite. 

Lire aussi: RDC : la justice militaire condamne à la peine de mort un policier pour meurtre de son supérieur lors de contrôle de port du masque anti-covid à Kinshasa

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une